La Maison de la Nuit – BD – Tome 1

Présentation de l’éditeur et informations

Zoey Redbird était une adolescente comme les autres. Jusqu’à ce qu’elle soit frappée par la marque des vampires. À présent, elle doit intégrer la Maison de la nuit. Mais son arrivée à l’Académie ne se fait pas sans contrainte. Il faut s’adapter à cette nouvelle vie, maîtriser les secrets de la magie, accepter de changer physiquement, boire du sang, pour réussir sa transformation ou… mourir.

Scénario : Kristin CAST P.C. CAST Kent DALIAN

Dessin : Joelle JONES Karl KERSCHL Eric CANETE

Couleurs : Daniel KRALL Dan JACKSON Ryan HILL

Parution: 24 octobre 2012

 

CHRONIQUE EVEY

Je suis plutôt fan des adaptations de romans en comics, c’est donc avec empressement que je me suis procurée la version française de la BD « La Maison de la Nuit ».

Ayant déjà lu la version originale (en anglais) je n’ai pas été surprise par les dessins qui au premier abord peuvent déstabiliser. Ce n’est pas qu’ils ne sont pas esthétiques, c’est surtout que l’on n’a pas l’habitude en France à ce type de graphisme. Quand on s’y fait, on découvre que l’on imaginait vraiment ainsi Zoey et ses amis. Les marques sont parfaites, surtout celle des professeurs. La mise en couleur est très belle et donne un aspect sophistiqué à la BD.

J’ai préféré la version française à l’originale, tout simplement parce que la version originale est sortie sous forme de 5 petits comics en papier de mauvaise qualité. Il y a peu la version cartonnée est sortie, mais voila j’avais déjà les versions papier souple. La version française regroupe les 5 petits comics et c’est un bien car les 5 histoires sont à lire d’un bloc si possible.

Les histoires sont vraiment très sympa. Elles permettent aux fans de découvrir en profondeur l’univers de « La Maison de la Nuit » et surtout les éléments. J’ai vraiment adoré découvrir ces petites histoires mettant en avant des personnages mythiques. Les histoires sont courtes mais suffisantes pour faire passer des petites morales à Zoey et aux lecteurs, sans jamais tomber dans le moralisme de base.

Etant fan de la saga « La Maison de la Nuit », je dois dire que cette BD fait partie des choses à avoir. Vous ne le regretterez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *