La Feinte Irréguliére : Les Idoles du Stade tome 10

28 octobre 2017

Description et infos 

Quand un joueur de base-ball en a assez des balles courbes…

Le joueur de base-ball Tucker Cassidy traverse un passage à vide dans sa vie professionnelle et personnelle. Tout juste blessé, il est convaincu de toucher le fond… jusqu’à ce qu’Aubry Ross, un ravissant médecin, vienne à sa rescousse. Aussi drôle que sexy, Tucker déploie des trésors d’imagination pour faire craquer Aubry et la mettre dans son lit. Mais le père de la jeune femme, propriétaire d’une équipe de base-ball, ne voit pas d’un très bon oeil cette passion naissante. Prendront-ils conscience que cet amour qui change les règles du jeu vaut la peine de se battre ?

Auteur : Jaci Burton

Editeur : Milady Romance – Sensations

Parution : 23/09/2017

 

La courbe parfaite    Le coup sûr    Les règles de l’engagement    La ligne de touche    La surface de contact    Le tour de chauffe    La zone d’attaque    Double Jeu    Le cercle d’engagement    Jeu au sol

Depuis le tout premier tome, j’aime cette série et l’univers qu’a créé Jaci Burton autour de ses sportifs. La sortie d’un nouveau volet (et les couvertures sexy qui les accompagnent) est toujours un grand plaisir pour moi  Je remercie les éditions Milady Romance pour l’envoi de celui ci.

Tucker Cassidy est un joueur de base-ball professionnel. Le jour ou il rencontre Aubry Ross, la fille du propriétaire de son équipe, et interne aux urgences, il n’est pas dans les meilleures dispositions mais il sens qu’un feeling passe bien. La vie va les faire se croiser à d’autres reprises et l’attirance qu’ils ressentent va croitre. Aubry ne veut se consacrer qu’à ses études et à sa carrière qui lui prend énormément de temps, pour elle une relation amoureuse ne serait qu’une distraction malvenue, surtout avec un sportif professionnel. Mais c’était avant de rencontrer Tucker ! La ténacité et le charme du jeune homme vont ils réussir à faire changer d’avis Aubry ? Arriveront ils à accorder leurs emploi du temps pour passer des moments agréables ensemble ?

Au bout de dix tomes tournants autour de sportifs professionnels, on pourrait s’attendre à des répétitions ou des « déjà-vus » et bien là pas du tout ! Jaci Burton arrive à toujours nous surprendre avec ses protagonistes et ses histoires. Elle arrive à trouver le petit truc qui rend ses romances originales. Dans ce tome, nous en avons la preuve dés les premières lignes avec la rencontre atypique et drôle entre Tucker et Aubry ! Jaci Burton mêle habillement, avec une plume directe et légère, la vie de nos deux protagonistes, nous plongeant dans l’univers du base-ball tout comme dans celle de la médecine d’urgences. Elle va faire ressortir le côté exigeant et rigoureux des deux métiers. Alors oui, à certains moments, l’immersion dans les matches de base-ball, avec les noms et les aspects techniques m’ont un peu perdu, car même si je lis ses récits depuis quelques temps maintenant, je n’ai toujours pas saisi  le but (à part gagner lol) et les tactiques de ce jeu. Ce qui fait que certains passages sont un peu abstraits, mais l’auteur arrive quand même à nous mettre dans l’ambiance et à nous faire ressentir les vibrations et l’excitation du moment. Le monde d’Aubry, aux urgences, est moins développé mais nous percevons également les priorités des médecins, leur passion pour leur métier et la rigueur qu’il implique. La relation entre les deux jeunes gens nait doucement, et nous la voyons évoluer sous nos yeux. Nous constatons que l’histoire sans lendemain, qui se base sur une forte attirance physique et un besoin de se détendre, se transforme petit à petit. Les scènes de sexe sont torrides, pas toutes nécessaires, mais elles montrent bien la passion et le désir qui les lient. Puis les sentiments évoluent, et l’histoire se complique… évidement !

Aubry Ross (alors oui, de voir écrire Docteur Ross cela m’a fait sourire et penser à celui de la série Urgences, le jeune George Clooney ^^) ne vit que pour son métier. Elle est en internat de médecine d’urgence, milieu chronophage et qui demande un don de soi énorme. Sa vie se résume à ses études et à sa famille. Pour elle, elle n’a pas de temps à accorder à un homme. Pour elle, c’est une perte de temps, il faut dire qu’a part son père, elle n’a pas une bonne vision de la gente masculine. D’ailleurs c’est pour cela qu’elle commence par repousser Tucker. Par certains côté j’ai trouvé Aubry stricte et sévère, elle est assez pointilleuse pour des broutilles : alors pour son métier, je comprend mais dans sa vie privé un peu moins. A l’inverse, elle peut être très drôle ! Sexuellement elle s’assume et sait ce qu’elle veut mais souvent son cerveau fait blocage… dommage cela la rend moins sympathique…

Tucker est lui aussi obsédé par sa carrière. Seul joueur de base-ball dans une famille dédiée au football américain il fait figure d’ovni parmi les siens mais assume sans soucis. Tucker est super sexy et doué mais ce n’est pas vraiment un coureur de jupons, il profite mais n’abuse pas. Sa dernière relation ne s’étant pas super bien terminée, il hésite à se remettre en couple mais cela ne lui fait pas peur non plus. Tucker ne se prend pas la tête, il est spontané et laisse faire les chose, avisant au fur et à mesure. J’ai apprécié son caractère et sa manière d’être.

Nous retrouvons certains des anciens protagonistes de la série. Tucker est le frère de Grant Cassidy (tome 9) et le coéquipier de Gavin Riley (tome 2), Garrett Scott (tome 5) ou Trevor Shay (tome 8), ainsi que leur familles respectives (Barrett et Flynn les frères de Tucker sont funs ^^). Cela apporte de la fraicheur dans le récit.

Mon avis sur ce tome est en demie teinte. D’une part l’histoire est sympa, j’accroche à la plume de l’auteur mais le couple phare manque d’un petit quelque chose, du pep’s je pense. Leur relation est torride, certaines répliques sont drôles mais il m’a manqué la petite étincelle. Cela ne m’empêchera pas de lire le prochain volet … Bien au contraire ^^

***

Jaci Burton vit dans l’Oklahoma. Lorsqu’elle n’est pas en plein rush pour rendre à temps son prochain roman , elle tente de convaincre son mari de refaire la décoration de leur maison en suivant scrupuleusement les conseils d’une émission de télévision qu’elle adore. C’est également une inconditionnelle des histoires à l’eau de rose, et surtout des happy ends, que vous trouverez dans tous ses romans. Elle à déjà publié plus d’une soixantaine de titres, figurant régulièrement dans les listes des best-sellers du New York Times et de USA Today

 

 

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.