La courtisane d’Edo tome 3 de Tankobon chez Pika

5 octobre 2018

Présentation de l’éditeur

À l’époque d’Edo, les parents d’Akane – des nobles de la caste des guerriers – ont été assassinés. Pour mener sa propre enquête, elle décide d’elle-même de devenir courtisane et s’engage dans l’une des plus grandes maisons closes du quartier des plaisirs de Yoshiwara : l’Akebonorô. Akane est tourmentée par l’attitude brusque de Sôsuke, qui ne sait pas contenir ses sentiments… Son ancien serviteur Riitchi et Sôsuke lui portent secours pour faire la lumière sur les causes de la destitution de sa famille…

Auteur: Tankobon

Editeur: Pika

Parution: 22 aout 2018

 

J’aime ce manga, je le vénère ! Il est tellement bon ! Les tomes passent et je ne m’en lasse pas.

L’intrigue autour des parents de Akane s’épaissie de plus en plus , de nouveaux indices sont dévoilés et pourtant toutes les pistes des précédents tomes sont toujours viables. Vient s’ajouter à l’histoire personnelle de la jeune femme, les coups bas et les intrigues de cour et du monde des courtisanes. La violence entre elles sont devenues palpables. L’atmosphère de la saga est de plus en plus sombre. Doucement. Insidieusement. On prend la place d’Akane.

Les personnages sont toujours aussi intéressants. Akane se découvre, voit les forces qu’elle a en elle. L’auteur nous en apprend plus sur Sôsuke. On comprend de mieux en mieux ses relations au monde et son comportement en général.

Le graphisme est toujours aussi léché, rendant la lecture agréable et les différents atmosphères palpables.

J’ai hâte de lire le 4ème tome et de voir ce que l’auteur accepte de nous dévoiler.

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.