Keleana tome 1 de S.J Maas chez La Martinière Jeunesse

10 janvier 2019

Présentation de l’éditeur

Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an.

Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face…

Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

Auteur: S.J Maas

Editeur: La Martinière Jeunesse

Parution: 05 septembre 2013

 

 

 

Cette saga, Fran (le monde de Francesca) en parle avec passion depuis des années (je pense sa sortie en VO mais je ne suis pas sure). Cela fait autant de temps que je me dis : « aller ! Tu sors le livre de ta PAL et tu te lances au moins dans le 1er tome pour voir ce que cela vaut. »

Début novembre, j’ai une petite panne de lecture… Je me suis dis que c’est peut-être le bon moment pour tenter Keleana… Que le livre me donnera envie d’à nouveau tourner des pages jusque tard dans la nuit.

Eh bien, c’est exactement ce qu’a fait le roman de S.J Maas ! Il est addictif !!!!! Il est énorme !!!! Il est génial !!!!!! On en veut encore et encore !!!!!!

 

 

L’univers est complexe et fouillé. L’auteur a pensé à tous les détails afin que son monde soit un tout harmonieux. Les différentes populations et classes sociales sont bien détaillées. On les sent respirer.
Les décors sont décrits avec finesse ce qui permet de parfaitement se les imaginer. Et ils sont grandioses, glauques, malsains, fous, hors norme, … Ils sont multiples.

La pépite de ce roman est pour moi les personnages principaux mais aussi les secondaires.

Le trio autour duquel tourne le roman est parfaitement équilibré. Les caractères sont foncièrement différents et pourtant une véritable unité jaillie de cet ensemble. Telles des pièces de puzzle un seul manque et le puzzle est incomplet, ne fonctionne pas. Vous râlerez tour à tour sur chacun d’eux (sauf peut-être le prince – mon chouchou) mais vous le ferez avec affection.

Les personnages secondaires sont tout aussi fouillés que les principaux ce qui leur donne une véritable envergure dans l’intrigue. S.J. Maas les utilise à bon escient et n’en ajoute pas pour le plaisir d’un mettre un de plus.

L’intrigue qui pourrait être assez basique à première vue va au final se révéler particulièrement fertile en rebondissements. Si certaines choses sont attendues (toutefois avec l’auteur on n’est jamais sûr de rien), d’autres sont des chamboulements audacieux. Plusieurs scènes m’ont littéralement coupée le souffle. D’autres m’ont permise de tester mes capacités en apnée.

 

Bref ce roman est juste un ENORME COUP DE CŒUR. Il faut que vous lisiez cette saga. Il faut dire à La Martinière Jeunesse qu’il faut qu’ils publient la suite en français car cette saga est une référence dans son genre. Si vous ne connaissez pas encore les aventures de Keleana alors jetez vous dessus. Vous ne le regretterez pas.

 

PS : La Martinière Jeunesse si vous lisez cette chronique, s’il vous plait, publiez la suite de la saga. Promis on va être des millions à l’acheter 😊 .

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.