Jeu de Patience

by on 17 mars 2014

 

Présentation de l’éditeur 

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien rien, excepté peut-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

Auteur: Jennifer L. Armentrout

Editeur: J’ai Lu

Parution: 19 février 2014

 

CHRONIQUE EVEY

Cela faisait un bout de temps que Noémie (Il n’y a qu’un pas) parlait en long, en large et en travers de Jennifer L. Armentrout. C’est donc confiante que je me suis lancée dans l’aventure « Jeu de Patience ». Noémie m’a t’elle bluffée? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

« Jeu de patience » c’est tout d’abord l’histoire d’Avery. Jeune fille que son passé a rendu timide et plutôt tendue vis-à-vis des hommes. Notre héroïne, pour s’éloigner de sa famille et de sa ville natale décide d’aller étudier de l’autre côté du continent. Elle pense s’y faire de nouveaux amis et commencer une nouvelle vie. Dès le premier jour, Avery va bousculer par inadvertance Cam, THE beau gosse de la fac. De cette « accident » va naître une belle histoire. Que dis-je! Une très belle histoire!

Là où Jennifer L. Armentrout a été géniale c’est qu’elle réussi à faire rebondir l’histoire et à tenir le lecteur en halène tout au long du roman. On n’a qu’une envie, que le livre ne s’arrête jamais.

Avery est, je crois, l’un des personnages auquel je m’identifie le plus (et pourtant j’en ai lu des livres)… Elle sait être drôle (pas toujours de son fait) et touchante. On lui pardonne volontiers ses secrets.  Même si je peux vous l’avouer j’ai râlé plus d’une fois après elle. Avery est fragile sous sa carapace. Elle est à fleur de peau. Tout comme le renard du « Petit Prince » il faut l’apprivoiser que ce soit en amitié ou en amour. Et vous verrez c’est vraiment touchant.

Cam est le garçon idéal! Et oui… Il fallait bien que je le rencontre un jour en littérature aussi :). Plein d’humour et d’amour, Cam est un gentleman. Il doit bien avoir quelques défauts mais ces derniers ne me sont pas du tout apparus ^^. Quoi??? Comment ça je ne suis pas objective? Cam va avoir la patience d’attendre et d’accompagner Avery au fil des pages. Et je peux vous dire en connaissance de cause que peu de garçons peuvent faire face à une histoire comme celle d’Avery. Cam est craquant et intelligent. Son histoire personnelle est tout aussi intéressante que celle d’Avery. Lui aussi a ses blessures et ça le rend d’autant plus réel et attachant.

Je ne peux pas conclure cette chronique sans vous parler de Raphael. Je suis totalement fan de cette tortue qui bien qu’ayant un second rôle Raphael est essentiel à l’histoire d’Avery et Cam :).

Jennifer L. Armentrout a réussi a faire à mes yeux une romance parfaite! Tout y est! Humour, chagrins, bonheurs, malheurs, moments forts et surtout Amour. J’ai eu des frissons du début à la fin. J’ai vécu ce roman à 200%. Je n’ai qu’une hâte maintenant… Lire d’autres romans de Jennifer L. Armentrout et surtout la suite de « Jeu de Patience ».

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *