Jamais sans toi

18 juillet 2014

 

Présentation de l’éditeur:

Elle a voulu tout quitter. Oublier sa famille brisée, sa vie fracassée. Oublier Micha, son ami d’enfance, qu’elle refuse d’aimer plus qu’un ami alors que son corps tout entier l’y entraîne. Après des mois de silence et d’absence, elle retourne chez elle. Pour constater que rien n’a changé, et surtout pas elle-même. En fait, c’est même pire, et surtout son désir d’embrasser enfin Micha et de partager avec lui son secret.

Auteur: Jessica Sorensen

Editeur: Black Moon Romance

Parution: 11 juin 2014

 

 

CHRONIQUE EVEY

On ne doit pas juger un livre par sa couverture. Adage que j’essaie de suivre le plus souvent possible, surtout depuis que la vague New Adult a débarqué en France. Je ne veux pas passer à côté d’un roman que j’adorerai. J’ai  donc ignoré la couverture de « Jamais sans toi » pour me jeter à 100% dans sa lecture. Alors la couverture a t-elle été le reflet du roman? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

L’histoire de « Jamais sans toi » est toute simple et pourtant addictive. Ella est une jeune femme qui a voulu oublier une partie de sa vie en allant à l’université loin de chez elle sans prévenir personne. Mais voila, les vacances arrivent et Ella doit rentrer chez elle. Ce qui veut dire se confronter à ses démons mais surtout revoir Micha. Une fois de retour, Ella craque à nouveau pour Micha, son cœur et son corps le réclament. Elle va tout faire pour brider ses sentiments et ne pas redevenir la fille qu’elle était (grande gueule, bagarreuse, qui boit plus que de raison…). Mais dans certains environnements les habitudes reviennent vite.

Si vous aimez les parties de chat et la souris vous allez être servi. L’auteur a l’intelligence de ne pas faire durer trop longtemps ce petit jeu sans toutefois  nous frustrer. J’ai trouvé le style  de Jessica Sorensen très agréable et fluide. On mange les pages sans s’en apercevoir. Les révélations et le dénouement arrivent même presque trop vite.

Ella est une jeune femme qui se veut forte et elle l’est d’une certaine façon. Exemple, elle a quand même quitté sa ville, ses amis, sa vie, sa famille pour commencer une nouvelle vie. Pourtant sous le vernis se cache une jeune femme fragile et émotive. En même temps sa vie n’a pas été évidente. Et les secrets qu’elle a enfouis en elle ne font que la ronger de l’intérieur.

Micha est un bad boy, mais d’une certaine façon un gentil bad boy. Lui aussi cache sous un vernis assez épais de profondes blessures. Micha est fier et pourtant il est près à tout pour Ella.

Ella et Micha sont des personnages vraiment attachants et ce dès leurs premières apparition. J’ai aimé l’originalité d’avoir un couple de base de « bad ». Sans toutefois être grossier ou lourd. Ils sont tout mignons et les scènes un peu « chaudes » sont écrites avec sensibilité et passion. Personnellement je n’ai pas réussi à prendre parti pour l’un ou l’autre. J’ai tout de suite aimé les deux. Alors oui parfois, on a envie d’étrangler l’un ou l’autre à cause d’une réaction puérile. Mais cette envie passe vite. Ils sont trop « cute »!

Les personnages secondaires jouent un rôle important dans l’intrigue et les secrets. Ils tiennent un place à part entière dans le récit. Je ne vous en dit pas plus et vous laisse découvrir leurs rôles. Mais je les ai trouvé aussi intéressant qu’Ella et Micha.

 

On peut dire que j’ai vraiment aimé ce roman. « Jamais sans toi » est un New Adult simple mais tellement sympathique. On se laisse facilement prendre dans l’histoire, on tombe sous le charme des personnages, on tourne les pages et engloutie le livre sans s’en rendre compte. Bref « Jamais sans toi » confirme mon nouvel amour pour le New Adult et mon adage de départ ;).

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.