Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Indéniable : Hell’s Horsemen tome 1
formats

Indéniable : Hell’s Horsemen tome 1

hell-s-horsemen,-tome-1---indeniable-549007-250-400

Description et infos 

Eva a cinq ans quand elle fait la connaissance de Deuce. Lui en a vingt-trois. Pour la fillette, nul doute que cet homme aux allures de bad boy, à la démarche fière et au sourire chaleureux est celui qu’elle rêve d’épouser, adulte. Mais Deuce a dix-huit ans de plus qu’elle. Il est le président des Hell’s Horsemen. L’ennemi juré de son père, lui-même à la tête des Silver Demons, le club de moto rival. Or, si tout semble les séparer, ils sont liés pour toujours, et le destin s’acharne à les réunir. Cruelle passion, divine souffrance, espoir et désespoir… ni Eva ni Deuce n’en sortiront indemnes. Pourtant, leur fol amour est indéniable.

Auteur : Madeline Sheehan

Editeur : J’Ai Lu

Parution : 07/01/2015

 

Avis de Béa 

En tant que fan de la série sur les motards, Sons Of Anarchy, et en tant qu’acheteuse de livre compulsive, j’avais ce roman sur ma PAL depuis sa sortie (lol) mais c’est en « ‘parlant » avec Nine de Mille et une pages que j’ai eu envie de l’attaquer …

Eva est une petite fille quand elle croise le chemin de Deuce pour la première fois et dès ce moment là, une alchimie opère entre ce grand et beau biker de 23 ans et la fillette de 5 ans. Plusieurs années se passent sans que l’un ni l’autre ne puisse oublier ce moment. Passant outre les dissensions entre clubs et la différence d’age, Eva et Deuce vont vivre une passion dévorante et hors du commun…

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre quand j’ai commencé ma lecture. Même si Nine, fan des SOA également, m’avait dit qu’elle avait adoré, j’avais peur d’être déçue et de trouver une pale copie de la vie des bikers relatée dans cette série. Je ne m’attendais pas à finir ma lecture moins de 24h plus tard, le souffle court et le cœur serré. J’ai adoré. Je dois vous prévenir que si vous cherchez une romance gentillette parsemée de rebondissements, passez votre chemin. L’histoire d’Eva et Deuce est loin d’être belle car leur manière de vivre ne leur permet pas mais c’est une histoire d’Amour quand même,  pleine de passion et de douleur. Au départ, j’ai eu du mal avec la manière d’écrire de l’auteur : elle alterne les passages du point de vue d’Eva en employant le « Je » et ceux vu par Deuce en disant « il » C’est déstabilisant les premiers temps mais je m’y suis vite faite et à partir de là je n’ai pas pu m’arrêter. J’ai trouvé que Madeline Sheehan retranscrit bien le monde des MotorClub (enfin comme il est connu) c’est un univers sans pitié où violence, trafic mais aussi loyauté font loi. Les femmes n’ont pas une place très honorable, souvent traitées comme de la « viande » sauf quand elles sont filles de, et c’est le cas d’Eva, elle est la fille du président des Silver Demons. Elle a grandit dans cette atmosphère 100% machiste et a su y trouver sa place mais elle y a appris également à être fidèle à son club et à ses membres.  Deuce est le président d’un club « allié » à celui du père d’Eva, les Hell’s Horsemen, il est comme les autres bikers, la fidélité est une inconnue, sauf pour son club, auquel il voue sa vie et son temps. J’ai adoré le personnage d’Eva, elle est naturelle et forte. Le monde dans lequel elle vit ne va pas l’épargner et va la forcer à faire certains choix, mais toujours dans un intérêt : celui du club, son propre bien-être passe toujours après. Plus d’une fois elle m’a crevé le cœur et j’ai eu mal pour elle mais c’est une sacré nana avec du caractère ! En ce qui concerne Deuce, mon avis est partagé. C’est un biker cruel, violent et sans pitié, mais qui a laissé entrer dans son cœur une fillette de 5 ans. J’ai aimé la façon qu’il a de parler d’Eva mais celle de se comporter avec elle beaucoup moins… je crois que la phrase « mais quel gros c*n » est sortie une paire de fois de ma bouche ! Les personnages secondaires sont tout aussi passionnants que les principaux, et forment une famille tordue mais unie.

Une histoire d’amour hors du commun, mais qui m’a captivé du début à la fin. Énormément d’émotions se bousculent entre ses pages. J’ai adoré ..; et j’en redemande 😉

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *