Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Livre Indécent
formats

Indécent

Publié le 13 juin 2015 par dans Actu Livre, chronique

indecent,-tome-1-489415

Description et infos

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun?

Auteur : Colleen Hoover

Editeur : J’Ai Lu

Parution : 20/08/2014

 

Avis de Béa 

Depuis que l’on me parle de Colleen Hoover, j’étais intriguée, vous savez comme je suis curieuse… Et puis je dois reconnaître que le teaser d' »Ugly Love » ( et Nick Bateman aussi ^^) m’a … interpellé 😀 . Alors je me suis lancée et ce n’est que le fruit du hasard si je me suis décidée à lire Indécent, je n’ai su qu’après que c’était celui qui avait été publié en premier en France.

Je ne ferais pas de résumé du roman, celui de l’éditeur est amplement satisfaisant. Il nous donne l’eau à la bouche juste ce qu’il faut. Mais Indécent, c’est tellement plus ! Cette description ne nous prépare  absolument pas à la claque que l’on prend, tout en douceur, en lisant ce roman.

Cela fait maintenant une semaine que j’ai fini ma lecture et je n’arrive toujours pas à en parler, à mettre mes idées à plat. Je vais tenter de les classer pour être la moins brouillon possible. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, la prose est fluide, les chapitres courts, ce qui donne du rythme à la lecture. Pas de longueur dans les explications, les faits sont relatés et éclaircis en temps et en heure. L’auteur aborde des sujets durs, vraiment durs mais sans voyeurisme et sans moralisme, juste elle relate des événements et essaie d’en faire sortir le côté le moins sombre, elle nous montre que même en plein orage il y a quand même un coin de ciel bleu et ça j’ai adoré car je suis d’un tempérament plutôt positif. C’est un roman débordant de sentiments :  on rit, on pleure et on vit avec tout les protagonistes. En plus de l’histoire, les personnages sont , à mon goût, un véritable plus. Ici pas de bad boy, ou de jeune fille rebelle, juste deux jeunes gens, qui ont un passé chargé, qui ont un coup de foudre. On ne peut qu’apprécier Layken et Will. Ils se ressemblent sur pas mal de point ; la vie n’a pas été tendre avec eux et malgré le fait qu’ils aient du grandir plus vite que les jeunes de leur age, ils essaient de vivre normalement. Et j’ai eu un énorme coup de cœur pour Eddie, l’amie de Layken c’est un véritable rayon de soleil.

Même si j’ai trouvé la formation du couple Layken/Will un peu trop rapide, j’ai adoré ce roman. La romance n’est pas vraiment le thème principal, c’est juste la cerise sur la gâteau.

J’ai fini le roman les larmes aux yeux, et entre vous et moi, elles n’ont pas coulées q’une seule fois, et je dois reconnaître qu’en écrivant cet article, j’ai de nouveau une boule dans la gorge. Colleen Hoover nous donne une formidable leçon de vie… Merci Madame…

 

 

 

CHRONIQUE EVEY

 

Je vous l’avoue tout de suite, j’ai fini ce roman en deux jours (chose exceptionnelle en ce moment) et surtout je l’ai terminé à 2 heure du matin… Impossible de le reposer, j’ai donc lutté contre la fatigue pour rester éveiller et pouvoir plus tard m’endormir paisiblement en connaissant la fin du livre. Colleen Hoover était déjà une auteur qui tient une place particulière dans mon cœur, mais là, elle devient ma référence et déesse du New Adult.

 

Lake doit déménager avec sa mère et son frère suite à la mort de son père. Ce n’est pas avec joie que la jeune fille part. Dès son arrivé dans sa nouvelle maison, Lake rencontre son charmant voisin, Will ; dont le petit frère va devenir rapidement le meilleur ami du frère de Lake. Will a tout pour lui, il est beau, intelligent, gentlemen, … Bref si vous saviez le nombre de fois où j’ai soupiré de plaisir lorsqu’apparait Will… Malheureusement le destin va montrer à nos jeunes tourtereaux que la vie est parfois mal faite… Pourront-ils traverser sans encombre les divers obstacles qui se présentent à eux ?

Je dois avouer que cette romance est juste parfaite. Dans un premier temps, on est comme une gamine. On soupire dès que Will apparait, on sourie de tout, on est bien. Trop bien… Pourtant, on ne voit pas venir les ennuies. On est tellement bien, que même si on sait que c’est un roman et que l’auteur ne peut pas développer tout un livre sur du bonheur à tous les étages, on est étourdi dès le premier rebondissement. Et ce n’est que le premier.

Lake est un personnage auquel on s’accroche assez vite. Elle est sympathique et dynamique. Elle n’est pas sure d’elle mais semble forte comme un rock. Pourtant petit à petit on découvre ses failles, et cela la rend encore plus intéressante. J’avoue que j’avais l’impression d’être sa meilleure amie tout au long du roman. Je frémissais, riais, pleurais, avec elle. Je n’ai pas vécu un centième de ce que vit Lake, mais j’imagine très bien la douleur qu’elle peut ressentir. Moi aussi je suis très « famille » et fusionnelle avec ma moitié. Lake, malgré quelques comportement « gamins » (en même temps ce n’est pas encore une adulte, et puis même les adultes ont parfois ce type de comportements), est rentrée dans mon classement des personnages féminins que j’aime vraiment beaucoup. J’espère que cela se confirmera avec le second tome.

Will est juste « ouaaaaaahhhhhh ». Trop parfait même… Alors quand on commence à découvrir ses faiblesses, on ne peut que l’aimé encore plus. Il est juste humain… Son passé est lourd et j’avoue que je ne sais pas si j’aurais eu le courage d’élever mon petit frère comme il le fait. Will a vraiment touché mon cœur.

Eddie est un personnage secondaire, mais j’ai envie de vous en parler car j’avoue que ce personnage m’a énormément touché. Son histoire est triste et pourtant elle en parle positivement. Elle est un vrai rayon de soleil dans le roman. Déjà adulte pour beaucoup de chose, elle permet une pause et un équilibre psychologique dans le roman. Ne passez surtout pas à côté de ce personnage. Il est exquis.

 

Vous l’aurez compris je suis totalement tombée sous le charme de « Indécent ». On développe rapidement une alchimie vraiment forte avec les personnages, principaux ou secondaires. L’histoire, les histoires sont prenantes et émouvantes. Plus d’une fois mon cœur s’est gonflé puis un petit pincement s’est fait sentir. Les larmes n’ont pas été loin de couler plusieurs fois. « Indécent » est une tornade émotionnelle.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
1 Comment  comments 

Une réponse

  1. Margaux

    Colleen Hoover est définitivement mon auteur préférée. J’ai adoré ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *