Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Hors La Loi : Hades Hangmen tome 1
formats

Hors La Loi : Hades Hangmen tome 1

Description et infos

Une rencontre fortuite, deux destins qui n’auraient jamais dû se croiser…

River Styx, un biker-né, souffre d’un terrible défaut d’élocution. Alors qu’il est encore enfant, il rencontre une étrange petite fille, dans une forêt derrière une clôture, et réussit à lui parler. Troublé, il l’embrasse avant qu’elle prenne la fuite. Des années plus tard, Styx est à la tête du gang des Hades Hangmen et pense ne jamais revoir cette fille dont le souvenir le hante. Jusqu’à ce qu’il la retrouve inconsciente derrière son club. La jeune femme a fui la secte dans laquelle elle a grandi et Styx lui offre ses bras protecteurs. Mais peut-elle trouver sa place dans cet univers de hors-la-loi ?

Auteur : Tillie Cole

Editeur : Milady Romance

Parution : 28/04/2017

 

Comme souvent, je me suis fiée à la couverture de ce roman quand je l’ai vu dans la programmation d’avril. Une moto, un barbu tatoué, c’était très tentant ^^ Un grand merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

River Styx est président d’un club de motards, comme son père et son grand-père avant lui. Il n’a toujours connu que ce monde.Il a une particularité, il est bègue mais cela ne l’empêche pas de gérer ses affaires et son club d’une main de fer. Quand il était enfant, il a fait une rencontre qui a changé sa vie, une petite fille derrière un grillage, l’a bouleversé et l’a marqué définitivement. Cette enfant c’est Salomé/ Mae, membre d’une communauté religieuse fanatique. Quinze ans plus tard, suite au traumatisme de trop, elle arrive à s’échapper … et le hasard la dépose aux portes du club de Styx. Son fantasme devenu réalité, Styx arrivera t il à intégrer cette jeune femme innocente et effrayée par le monde extérieur à son quotidien violent ? Mae aura t elle les épaules pour devenir la régulière du président d’un club de motards malgré son éducation ?

Je suis fan des histoires sur les bikers. Au départ je suis fiée uniquement à la couverture et je n’avais pas lu la quatrième de couverture, en commençant ma lecture, j’ai eu le petit frisson de la nouveauté et j’avais hâte de découvrir ce que nous réservait Tillie Cole. Je pense que même si j’avais lu le résumé je ne me serait pas attendu à cela. Ce roman est une bombe !  J’ai adoré ! Je ne connaissais pas la prose de Tillie Cole, et j’ai vraiment été séduite. Elle est directe, franche, énergique et addictive. L’auteur aborde des sujets très sensibles et elle le fait de façon très juste. Avec l’alternance des points de vue nous sommes  plongés dans les deux univers, tellement opposés, mais aussi violent l’un que l’autre. Mae est née au sein d’une secte, elle y a subi des traumatismes importants, et ce, depuis l’enfance, l’auteur met en avant le fanatisme qui altère la vision des choses, qui fait faire des choses affreuses et les fait passer comme justes et normales,  sous couvert d’une religion. J’ai trouvé que cela se fondait malheureusement dans notre actualité. Styx lui évolue depuis toujours dans un club de motards, il vit dans une violence affichée et assumée. Il sait qu’il est un hors la loi, il endosse ses responsabilités, et même si ce n’est pas facile c’est franc ! Il sait ce qu’il fait, ce qu’il affronte et quelles sont ses motivations, pas comme Mae qui subit les humiliations et les accepte au nom d’un Dieu qui est détourné… La seule différence est la forme de cette violence, l’une physique et l’autre psychologique…mais laquelle est la plus dure ? Personnellement, j’ai été plus choquée par le récit de la vie de Maé lorsqu’elle vivait dans l’Ordre que par les règlements de compte à grands coups de couteau (entre autre) qui opposent les Hades Hangmen à leurs ennemis. Tillie Cole impose une ambiance lourde, sombre mais tellement passionnante, elle nous prend aux tripes (tellement que cela m’a empêché de dormir, j’étais obnubilée par l »histoire ^^), on tremble pour eux et c’est excellent ! L’auteur a également réussi le pari à mettre en scène des personnages durs, marqués par la vie, ou au comportement limite déviant et qui pourtant, sont attachants et émouvants, car l’on ressent leurs sensibilités sous leurs carapaces. Nous retrouvons également les codes classiques qui régissent les clubs de bikers, en plus de la violence ambiante, il y a une fraternité et une loyauté à toute épreuve et une activité sexuelle débridée ^^

Styx est né avec un problème d’élocution. Il n’arrive pas à parler en public, seul son père, son meilleur ami Ky … et la petite fille dans le bois connaissent le son de sa voix. Pour palier à ce handicap, il a du se forger une réputation, être plus impitoyable que les autres pour leurs montrer qu’il n’est pas diminué. son comportement, et ses actions font de lui un président respecté. Styx est un homme dur, sans attaches à part son club. Le retour de Mae dans sa vie va faire tomber certaines de ses barrières et réveiller une partie de lui qu’il ne soupçonnait pas. J’ai adoré Styx, son aura brute et virile, qui occulte son handicap et renforce son côté sexy.

Mae est naïve, sa vie dans la secte l’a placée dans une bulle. Elle ne connaît rien du monde extérieur, qui lui a été décrit comme démoniaque. Alors certes lorsqu’elle débarque chez les Hades Hangmen elle pourrait le croire ; elle va y découvrir des choses moches mais aussi l’amitié, la fraternité et la loyauté. Même si sa naïveté m’a un peu irritée ( son attitude avec Rider m’a contrariée) Mae n’est pas une petite chose fragile. Elle a du caractère (il lui en a fallu pour s’évader) et elle ne se laisse pas faire. Malgré son éducation, elle arrive à faire la part des chose et c’est une belle personne, qui voit le bon côté des personnes et des situations. J’ai adoré le couple qu’elle forme avec Styx. Malgré les a priori qu’elle peut avoir par rapport à sa vie, elle fait confiance à l’instinct qui le pousse vers lui. Ensemble ils vont panser leurs plaies. Il lui apporte sa brutalité, et elle sa douceur, ils s’équilibrent. Il ne la considère pas comme une personne délicate et elle ne le voit pas comme un monstre ; il s’adresse à elle comme il le ferait à une autre femme, les mots sont crus, les scènes de sexe sont passionnées et fougueuses.

Les autres personnages sont bien présentés , ils rajoutent de l’intensité à l’histoire et Tillie Cole nous met l’eau à la bouche en ébauchant certaines relations ( qui risque d’être très intéressantes ^^)

Tout m’a plu dans ce premier opus de cette nouvelle série. Alors certes elle n’est peut être pas à mettre entre toutes les mains car elle peut choquer les âmes sensibles mais j’ai adoré les émotions qu’elle a fait surgir en moi. Si comme moi, vous aimez les romances sombres, n’hésitez pas et craquez pour les Hades Hangmen 😀

 

Tillie Cole est originaire du nord de l’Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée des animaux recueillis par sa famille. Titulaire d’un diplôme en sciences des religions, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s’installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un succès retentissant.

 

 

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *