Hollywood Dirt

by on 10 octobre 2017

Description et infos 

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d’Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.

Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette.

Et quand l’avion de Cole Masten atterrit sur l’aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui.

Et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur l’occasion pour se faire embaucher.

Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n’aime pas son arrogance et sa manière de parler.

Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois…

« Sexy, amusante et fantastiquement bien écrite, Hollywood Dirt est une romance qui fera battre votre cœur à tout rompre ! » Johanna Beck – USA today 

Auteur : Alessandra Torre

Editeur : Hugo Roman – New Romance

Parution : 14/09/2017

 

 

 

Je ne connaissais pas du tout Alessandra Torre, j’ai été attiré par la couverture, et par le titre mystérieux. La quatrième de couverture a fini par me convaincre. Un grand merci aux éditions Hugo Roman ainsi qu’à Déborah et Magali pour l’envoi de ce roman.

Summer Jenkins vit depuis toute petite à Quincy, petite ville tranquille mais aisée, certaines familles ont fait fortune grâce à Coca Cola, de Georgie. Mais Summer rêve de partir loin de cet endroit qui la laisse à l’écart et qui l’étouffe. Quand elle apprend qu’un film, basé sur l’histoire de Quincy, avec en vedette Cole Madsen, super star hollywoodienne mais qui est en plein divorce hyper médiatisé… et un peu au fond du trou, va se dérouler près de chez elle, elle y voit une occasion en or pour gagner de l’argent et pouvoir enfin se tracer un avenir. Et c’est comme cela qu’elle va se retrouver à travailler en étroite collaboration avec Cole. Dans leur envie de fuir leurs vies, vont il réussir à faire un bout de chemin ensemble ? Rien est moins sûr car Summer, et son caractère bien trempé, ne supporte par les manières un peu rustres du play boy… Affaire à suivre 🙂

Très souvent je commence ma lecture à l’aveuglette, mais pas cette fois. Et je dois reconnaître qu’après la lecture du quatrième de couverture, je m’attendais à une romance sympathique, certes, mais j’avais le cliché, du beau gosse d’Hollywood qui débarque en roulant des mécaniques et qui fait craquer la jeune fille timide d’un petit patelin, dans la tête. En bien très rapidement, j’ai été surprise et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord la construction du texte : Alessandra Torre a fait le choix de faire des chapitres très courts, ça j’adore ! Je trouve que ca donne beaucoup de rythme au récit. Elle nous balade dans le temps, je m’explique. L’auteur alterne des passages au présent et des passages qui se sont déroulés dans le passé… Alors au départ je dois avouer que c’est déstabilisant car j’ai eu de mal à me repérer dans le temps à certains moments, mais on prend le coup et au bout d’un petit moment on comprend et on arrive à replacer les événements dans la chronologie. Quelque chose qui m’a perturbé au départ également c’est l’utilisation du « je » pour les chapitres du point de vue de Summer mais du « il » pour ceux concernant Cole… c’est bizarre au début et puis on s’y fait. Faut dire que la plume d’Alessandra Torre est fluide, énergique et addictive. Nous sommes pris dans le flot d’informations et de rebondissements et cela nous fait oublier les petits désagréments pour nous plonger dans l’histoire. Ensuite, il y a l’intrigue qui est bien plus complexe et captivante que ce qui est relaté dans le quatrième de couverture. Elle se divise en plusieurs parties : la vie de Summer à Quincy, celle de Cole à Los Angeles et leurs vies « communes » à Quincy. J’ai aimé apprendre à connaître les deux personnages principaux, à tenter de découvrir leurs secrets (mais que c’est il passé lors de cette fameuse soirée ??) et à les voir évoluer et interagir ensemble. J’ai aimé découvrir Quincy, ce bourg un peu à l’écart de la civilisation, où tout le monde se côtoie, se connaît et se critique (les racontars en fin de chapitres sont souvent drôles, étranges certes mais drôles quand on les replace dans le contexte). Alessandra Torre nous montre l’envers du décors du monde du cinéma : comment se prépare un tournage, comment il se gère, se  déroule… et tout ce que cela entraine. Ainsi que le mauvais côté de la vie des stars, la facette sombre qui se cache derrière les paillettes. Et puis il y a nos deux protagonistes principaux : Cole et Summer. Tous les opposent : leurs origines, leurs manières de vivre, leurs objectifs mais on dit que les opposés s’attirent et cela va être plus fort que tout le reste. J’ai trouvé leurs histoires respectives touchantes, j’ai aimé leurs caractères fonceurs et entier…je me suis vraiment attachée à leur couple…

On ne peut pas rester indifférent avec Summer. Au départ elle fait une peu cliché : la jeune fille de la campagne, qui n’a pas fait d’étude, qui vit encore avec sa mère et qui rêve de plus grand… Et puis elle nous dévoile son histoire, du moins certains pans, dans un premier temps, et l’on ne peut qu’apprécier sa force de caractère et sa ténacité. Summer est naturelle, elle dit ce qu’elle pense. Elle a des valeurs auquel elle tient, c’est une fille du Sud ^^ Alors oui, par moment son comportement vis à vis de Cole m’a surprise et laissé perplexe mais en prenant du recul, elle ne pouvait pas agir autrement. Summer est une bulle de tendresse en mal d’amour, perdue dans un champs de coton…

Cole … Que dire ! Je voyais arriver la star avec la grosse tête et imbue de sa personne… Et bien non, enfin pas vraiment ! Il vient de se prendre un sacré revers et son ego s’est bien cassé la figure … C’est pour panser ses plaies qu’il va arriver plus tôt à Quincy, et cela va lui faire du bien. J’ai aimé qu’il soit assez intelligent pour écouter les conseils des autres, et que malgré les années passées dans le « star system » il ne soit pas trop sali par le monde de faux semblant dans lequel il vit. Cole sait d’où il vient et ce qu’il a fait pour arriver là où il est. J’ai aimé qu’il soit assez malin pour ne pas être blasé par sa situation et se laisser aller avec Summer. Son côté « connard » n’est là que pour le protéger et encore il est soft. Cole n’est pas un bad boy, c’est un gentil. Alors oui il aime les femmes et en profite quand il peut mais il est bien plus que cela.  Il peut être cavaleur et collectionner les coups d’un soir, mais c’est surtout un amant tendre et attentionné quand les sentiments pointent le bout de leur nez… J’ai beaucoup aimé Cole

Les personnages secondaires sont importants également. J’ai aimé Ben et Justin, Don et Brad de Luca, l’avocat de Cola, ainsi que Francis, la maman de Summer. Et puis il y a ceux qu’on aime détester comme les commères de Quincy ou Nadia… Et il y a Cocky 😀

Hollywood Dirt est une super découverte. C’est une romance originale et fraîche, drôle et passionnante, avec des personnages haut en couleurs, touchants et attachants. Le livre a été adapté en film et j’ai vraiment hâte de voir le résultat. Laissez vous tenter, vous ne serez pas déçus ^^

***

Auteur d’une dizaine de romans, tous dans les listes des meilleures ventes, Alessandra Torre vit en Floride avec son mari et son fils. Elle passe plusieurs heures par jour à écrire et à communiquer avec ses fans aux travers des réseaux sociaux.

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *