Hemlock – Tome 1

Présentation de l’éditeur et informations

Mac menait une vie paisible dans la petite ville de Hemlock, jusqu’à ce que sa meilleure amie, Amy, soit sauvagement assassinée. Le coupable : un loup garou, autrement dit un homme infesté par le syndrome du loup garou, un virus qui se répand à grande vitesse à travers le pays. La plupart des victimes de ce mal étrange parviennent à cacher leurs symptômes, c’est pourquoi le meurtrier d’Amy n’a jamais été démasqué. Depuis ce tragique événement, une véritable chasse à l’homme s’est engagée à Hemlock. La ville a été investie par les Traqueurs, une milice qui ne recule devant rien pour se débarrasser des loups-garous. Dans cette atmosphère inquiétante, Mac voudrait faire son deuil. Mais Amy vient continuellement hanter ses rêves. Pour en terminer une bonne fois pour toutes avec ses horribles cauchemars et débarrasser Hemlock des Traqueurs, Mac décide d’enquêter elle-même sur la mort de son amie. Et pour cela, elle va devoir compter sur l’aide de Kyle, son meilleur ami, et de Jason, l’ex-petit ami d’Amy.

Auteur: Kathleen Peacock

Editeur: La Martinière

Parution: 6 juin 2013

 

CHRONIQUE EVEY

 

C’est tout d’abord la couverture de ce roman qui m’a attiré. Simple mais belle, sombre et sobre, … Il ne m’en fallait pas plus. Direction « Hemlock »!

L’intrigue principale est bien montée et cohérente. Elle avance assez lentement dans un premier temps pour que l’auteur puisse introduire tous les personnages. Une fois le bon rythme de croisière prit, les scènes d’actions alternent avec , assez souvent, des scènes un peu ennuyeuses ou cul-cul… Je dois avouer que cela dessert vraiment l’histoire d’ « Hemlock ». Car sans elle, ce YA pourrait être un thriller vraiment très très sympa.

Allons un peu au cœur de l’intrigue. Le loup garou est une « espèce » reconnue aux USA. Loin d’être appréciée, certains fanatiques vont même jusqu’à les enfermer dans des camps.

Amy, jeune fille riche et populaire (petite fille de sénateur), se retrouve un jour assassinée par un loup garou. Elle en est la 3 ème victime. La presse s’émeut du sort d’Amy. La police enquête mais rien n’en ressort. Quand un an après une nouvelle agression de loup est faite à Hemlock, les Trackers décident de prendre en mains l’enquête et de faire de la petite ville un exemple.

En parallèle la meilleure amie d’Amy va elle aussi chercher l’assassin. Je ne vous dis pas pourquoi en dehors de la raison évidente qu’elles étaient amies.

Ce que j’ai aimé dans ce roman c’est que l’on va de rebondissements en rebondissements, de preuves en preuves. Et il m’a fallut un certain temps pour trouver le véritable criminel. Et encore je n’avais pas toute la réponse :). Je pense que les amateurs de thriller seront en grande partie comblés par ce roman.

Malgré ces qualités en temps que thriller, « Hemlock » n’a pas dépassé chez moi la note de 3,5/5 (note GoodReads). Tout d’abord parce que le style de l’auteur est très « jeunesse », trop gentil. J’aurais aimé que l’auteur prenne plus de risque et aille à fond dans le YA, comme cela est le cas dans certaines scènes. Alors soit, ce roman plaira très certainement aux plus jeunes lecteurs, mais attention fans de YA…pas sure.

 

Mac est un personnages assez agaçant. Oui on a le droit de ne pas avoir confiance en soit mais il y a des limites. J’aurais aimé une jeune fille plus combative, car du caractère elle en a :). Mac n’a pas eu une vie facile, pourtant elle reste forte et j’ai vraiment aimé ça. Pourtant à aucun moment je n’ai eu de réelle empathie avec elle.

Les autres personnages ne sont pas vraiment secondaires. Ils sont fouillés et surtout facilement adoptables, bien plus facilement que Mac d’ailleurs. Jason est le rebelle perdu, attention on a envie de l’aimer mais ce n’est pas facile. Jason est en soit un personnage touchant et en même temps agaçant.

Kyle est le meilleur ami que l’on a envie d’avoir, protecteur et mystérieux. On meurt d’envie de l’embrasser. Etrange!

J’ai beaucoup aimé l’utilisation du trio par Kathleen Peacock. Même si cette dernière n’est pas révolutionnaire, les non dit et l’amitié y sont bien représentés et donnent un vrai plus au roman.

Bref vous l’aurez surement compris, mon avis sur « Hemlock » est assez mitigé. Il y a des points que j’ai vraiment aimé comme les personnages masculins ou le côté thriller. Mais en même temps il y a des points qui me gênent vraiment comme le côté jeunesse non assumé…

Je vous laisse vous faire votre avis, « Hemlock » est une lecture agréable et rapide mais pas indispensable à mes yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.