Hate To Love

12 décembre 2017

Description et infos 

Ils étaient faits l’un pour l’autre… jusqu’au jour où ils se sont rencontrés

Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute  : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

«  Plus qu’addictif  ! Viscéral et tout en tension, Hate to love vous captivera dès la première page – et jusqu’à bien après avoir refermé le livre. Penelope Douglas a tout déchiré  !  » – Katy Evans (auteur de la série Fight for love)

«  Je n’ai pas dormi de la nuit pour terminer Hate to love  ! J’ai adoré. Les romances sexy de Penelope Douglas sont ma drogue préférée… addictive et un véritable shot d’émotion  !  » – Jay Crownover

Auteur : Penelope Douglas

Editeur : Harlequin – Collection &H

Parution : 02/11/2017

 

Lorsque j’ai vu, dans mon fils d’actualité, que Penelope Douglas, l’auteur de l’excellentissime Dark Romance , j’étais joie, et surtout très curieuse ^^ Un grand merci à la Collection &H ainsi qu’à Netgalley pour l’obtention de ce roman.

Misha et Ryen ont une amitié hors du commun. Ils correspondent par courrier manuscrit depuis environ 7 ans. Dans leurs lettres, ils se confient l’un à l’autre, sans jugement et sans honte. Ce lien unique et fort nécessite des compromis, ils ne doivent pas se voir, même si ils vivent à quelques kilomètres l’un de l’autre, ni se chercher sur les réseaux sociaux, chose ardue de nos jours. Mais si c’est le prix à payer pour préserver cette intimité alors ils l’acceptent. Comme le dit l’adage, seules les montagnes ne se rencontrent pas, un soir, par hasard Misha croise à une fête une jeune fille vive et belle que son amie appelle Ryen… Pour lui c’est un choc, son rêve devient réalité mais que faire ? Dévoiler son identité au risque de tout perdre ?  Après cela, Ryen n’a plus de nouvelles de Misha depuis plusieurs mois, et cela l’inquiète. Que doit elle faire ? Braver les interdits en allant chez lui pour voir si il va bien ou attendre qu’il reprenne contact ? Elle est perdue sans son meilleur ami… surtout avec l’arrivée de ce garçon, Masen, arrogant et super sexy au lycée, qui l’énerve et l’attire irrésistiblement…

Penelope Douglas m’avait entièrement plongé dans son univers avec son premier roman. Il a vraiment été un coup de cœur, je le regarde souvent avec tendresse (quoi ? vous le faites pas vous ?) et elle m’a également fait découvrir des artistes grâce à sa playlist … Bref je suis fan ! Donc j’étais limite fébrile quand j’ai commencé ma lecture de Hate To Love. Dès le début, l’auteur nous immerge dans cette amitié particulière qui réunit Misha et Ryen, avoir une correspondance écrite de nos jours c’est incroyable. Nous voyons rapidement que ce lien est très fort entre les deux jeunes gens et qu’il leur est quasiment indispensable. Il est leur garde fou. Leurs lettres sont le seul moment ou ils sont vraiment honnêtes et francs. Et très vite cela crée une ambiance particulière, intime … mais qui nous incite à nous poser des questions… Pourquoi ils ne doivent pas se voir, ni se contacter oralement ? Et puis, Misha croise Ryen … Et de là tout part ! Penelope Douglas donne la voix à ses protagonistes même si c’est celle de Ryen qui est prépondérante. Nous allons la suivre dans sa vie de tous les jours … et ce n’est pas brillant ! L’auteur aborde, avec la vie de lycéenne de la jeune femme, des sujets durs, qui sont de plus en plus fréquents. Elle nous montre comment les enfants peuvent être mauvais et méchants entre eux et surtout les conséquences que cela peut avoir. Le roman est basé sur des jeunes adultes mais les thèmes sont tellement bien traités, les mots directs et énergiques, que je n’ai pas eu l’impression d’avoir de la jeunesse devant les yeux, les personnages sont travaillés, complexes et nous sommes pris dans le tourbillon de leur vie. de leurs émotions… Avec Misha, l’auteur aborde un côté plus sombre. Il vit des moments très douloureux et n’arrive pas à se sortir de cette spirale destructrice. Que veut il ? Que cherche t il ? Avec lui, l’auteur va nous faire nous poser des dizaines de questions, nous lance des perches, pour les retirer ensuite … jusqu’à nous surprendre et nous laisser sur les fesses … c’est totalement addictif !! Quand a Masen, ce garçon est un mystère ^^ Je ne vous en dirais pas plus car ce qui est bon dans ce roman c’est l’effet de surprise et la découverte des événements… Une fois de plus la playlist est excellente ( Linkin Park ou Emminen entre autre….) elle nous permet de nous fondre encore plus dans l’histoire.

J’ai eu un peu de mal avec Ryen. Le personnage qu’elle joue au quotidien est détestable, c’est une petite peste égocentrique et méchante. Elle fait régner la terreur avec ses amis. Mais grâce aux lettres qu’elle adresse à Misha, et ses réactions face à Masen, nous découvrons tout au long de notre lecture la vraie nature de Ryen, celle qu’elle cache méticuleusement et celle qui souffre. Alors même si on n’excuse pas son comportement, on peut le comprendre. La vie, au lycée ou ailleurs, est une jungle ou la loi du plus fort s’impose parfois et il faut faire avec les moyens que l’on a. Oui, à plusieurs reprises, je lui aurais bien mis mon pied aux fesses pour la secouer … mais Masen s’en est chargé à ma place… c’était parfait !

Nous sentons Misha sensible, c’est un artiste. Comme Ryen, il a eu une enfance atypique. Sa vie a basculé le jour ou il a croisé la jeune fille, … il souffre et il est complétement perdu. Misha m’a énormément touché.

Masen c’est le bad boy … mais que cache cette belle gueule et cet air arrogant ? Pourquoi a t il pris Ryen en grippe ?

Les personnages secondaires sont tous nécessaires et intéressants. Ils ne sont souvent que des pions qui aident à mettre en place une atmosphère intriguante et une ambiance lourde de soupçons et de secrets. Cerise sur le gâteau, j’ai adoré le lien que Penelope Douglas a fait avec Dark Romance !

Hate To Love est tortueux et addictif ! On ne s’ennuie pas une seconde, notre esprit est sans cesse stimulé… et c’est tellement bon ! Les personnages sont complexes tout en étant touchants. L’histoire est menée de main de maître par Penelope Douglas.  Je vous conseille vivement ce roman original et captivant … et souhaite que le suspense joue avec vos nerfs, comme il l’a fait avec les miens ^^

 

***

Après avoir passé son adolescence à essayer de faire plaisir à tout le monde, Penelope Douglas a un jour décidé de faire   ce qu’elle voulait, elle. Elle a traversé le Japon en train, sauté du haut d’une cascade et commencé à écrire des romances intenses et passionnées, à son image. Comme elle, ses héros brisent les règles, affrontent leurs peurs et leur part d’ombre. Et c’est sous le soleil de Las Vegas, entourée de son mari et de sa fille, qu’elle travaille tous les jours à trouver l’équilibre parfait entre émotion et drame, sexe et danger, amour et haine. Une révélation New Adult

 

 

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.