Guerre : Les Cavaliers de l’Apocalypse tome 1

by on 14 février 2015

1310-apocalypse1_31407-apocalypse1_3

 

4éme de couverture et infos

La fin des temps approche. Les cavaliers de l’apocalypse devront choisir de préserver Leur humanité et combattre aux côtés du bien ou, au contraire, embrasser leur destinée et déchaîner l’enfer sur terre.

Ares, destiné à devenir Guerre, craint peu de choses. Fin stratège et redoutable guerrier, il a participé à toutes les grandes batailles de l’Histoire et les émotions n’ont aucune prise sur lui. Pourtant une femme va tout changer.
Cara Thornhart, humaine, entraînée dans un monde qu’elle ne comprend pas et auquel elle ne peut survivre, se retrouve porteuse de la marque qui fera d’Ares un démon à part entière. Consumé par le désir et privé de tous ses pouvoirs lorsqu’il est près d’elle, Ares devra pourtant trouver le moyen de sauver la jeune femme d’une mort certaine, ou accepter d’être le héraut d’Armageddon.
Auteur : Larissa Ione

Editeur : Bragelonne / Milady

Parution : 31/10/2013 – 11/07/2014

 

Avis de Béa

Après avoir lu plusieurs Romance, l’appel de la Bit Lit s’est fait sentir. J’avais Guerre depuis quelques mois sur ma PAL et la sortie de Famine, ce mois ci, m’a incité à me plonger dans l’histoire des Cavaliers de l’Apocalypse.

Ares (Guerre) est l’un des quatre Cavaliers de l’Apocalypse avec ses frères Reseph (Pestilence) , Thanatos (Mort) et sa soeur Limos (Famine). Ils gardent leur humanité grâce à un sceau qui doit rester intact. Celui de Reseph a été brisé et a délivré son alto ego démoniaque, Pestilence, amorçant ainsi l’Apocalypse. Pestilence se donne un but, entraîner Ares dans son sillage. Cara Thornhart va se retrouver mêlée, par le plus grand des hasards, dans cette course à la fin du monde… Mais il arrive que le hasard fasse bien les choses… Serait il possible qu’une humaine arrive à sauver l’Humanité et un guerrier mi-ange, mi-démon ?

En commençant ce roman, je ne connaissais pas vraiment le monde créée par Larissa Ione. J’avais lu, il y a quelques temps, une nouvelle écrite par l’auteur, qui m’avait bien plu, et qui m’avait incité à acheter le tome 1 de Demonica (qui est toujours sur ma PAL d’ailleurs :s) Et comme je regrette d’avoir attendu !!!! J’ai desuite accroché à l’univers démoniaque développé par Larissa Ione, même si je n’avais pas toutes les clefs en main, tout est bien expliqué grâce à un lexique et au prologue. J’ai adoré tout les personnages, les principaux Ares, le grand guerrier immortel sans peur, qui va se retrouver désarmé devant Cara,  la petite humaine au caractère bien trempé ; ainsi que les secondaires : l’auteur nous présente les autres membres de la fratrie, qui seront plus développés dans les tomes à venir… ainsi que tout leur petit monde. Certains protagonistes, qui sont également présents apparemment dans Demonica, ont vraiment retenu mon attention ^^ ! L’histoire d’amour (vous l’aurez deviné) entre Ares et Cara est un souffle d’air frais, un peu de douceur dans ce monde de brutes, ils sont justes trop mignons ^^ . Je dois avouer que l’auteur a réussi à me séduire aussi grâce aux nombreuses références mythologiques qui entourent l’origine et la vie des Cavaliers de l’Apocalypse, et je suis une grande fan de ses temps reculés 😉

En bref, j’ai vraiment été conquise aussi bien par l’univers fondé par Larissa Ione ainsi que par son écriture. L’auteur nous fait passer par une myriade de d’émotions et de sentiments et nous incite à tourner les pages sans nous arrêter… Un vrai bonheur ! Ce tome 1 est excellent et j’ai hâte d’ouvrir le suivant pour découvrir l’histoire de Limos/Famine

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *