Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Gris Présages : Meg Corbyn tome 3
formats

Gris Présages : Meg Corbyn tome 3

Publié le 25 mars 2016 par dans Actu Chronique, Actu Livre

meg-corbyn,-tome-3---gris-presages-725383-250-400

 

Description et infos

 

Les Autres ont libéré les cassandra sangue de l’esclavage. Mais à présent, les fragiles prophétesses du sang courent un encore plus grave danger. Simon Wolfgard, le chef des terra indigene de l’Enclos de Lakeside, n’a d’autre choix que de demander l’aide de Meg Corbyn. Chaque entaille la rapproche de la mort mais Autres comme humains ont besoin de réponses, et ses visions représentent le seul espoir qu’a Simon de mettre un terme au conflit. Car l’ombre de la guerre s’étend de l’autre côté de l’Atlantik, et les conspirations d’un groupuscule extrémiste menacent de la propager à Thaisia…

« Par moments brutalement réaliste, ce roman centré sur le combat d’une jeune femme en quête de liberté dégage aussi une certaines mélancolie. A ne surtout pas manquer ! » Romantic Times 

Auteur : Anne Bishop

Editeur : Bragelonne – Milady

Parution : 16/03/2016 – 23/09/2016

 

Avis de Béa

La sortie d’un tome de cette série est une grande joie pour moi car c’est un petit bijou ! Je remercie Bragelonne/ Milady pour m’avoir envoyé celui ci 😉

Après la libération des Cassandra Sangue, les Autres pensait que les jeunes femmes étaient sauvées, mais pas vraiment, car leur nouvelle situation engendre de nouveaux problèmes. Des groupes commencent à se distinguer dans la population humaine, des tensions se créent et déstabilisent l’équilibre précaire établis entre les Autres et les Humains. Meg veut aider sa nouvelle meute en se coupant mais les conséquences de cet acte peuvent être dramatique pour elle. Les habitant de l’Enclos sont partagés entre le désir de protéger Leur Meg ou les leurs. Mais les enjeux deviennent de plus en plus importants et l’avenir de Namid peut s’en trouver bouleverser …

Comme le tome précédent, l’histoire commence là ou s’est arrêtée celle d’avant. Même si je l’ai lu y’a quelques mois, je me suis rapidement remise dans le bain. Il faut dire qu’Anne Bishop nous aide, au départ, mais sans lourdeur ni sensation de répétition. Cet opus est plus sombre, oui oui il peut l’être, que les précédents car le climat environnant l’Enclos est beaucoup plus tendu. Les deux premiers tome étaient focalisés sur Lakeside et ses habitants, Terra Indigene et Humain. Ici l’auteur agrandit son point de vue et nous donne un avis général sur le monde qu’elle a créé, ainsi que sur les créatures qui le peuplent. Nous allons découvrir les différences entre tous les Autres, leurs organisations ainsi que leurs réactions. Les relations entre les Autres et les Humains, mais aussi les Humains entre eux, sont au cœur de ce roman et j’ai adoré les voir changer, et évoluer. Mais aussi les nouvelles conditions de vie des Cassandra Sangue. Dans cette série ce que j’aime c’est le caractère franc des personnages. Les Autres ne se fatiguent pas avec des ronds de jambe et des jolies phrases, on voit bien qu’ils ont encore du mal avec certaines manières de faire des humains et cela provoque des scènes cocasses ou stressantes au choix. Plusieurs histoires s’entremêlent dans ce tome, l’auteur nous captive avec sa plume fluide, nous impose un rythme avec des chapitres courts et nous tient en haleine jusqu’à la fin… C’est un vrai bonheur.

Les personnages « principaux » évoluent aussi . Meg prend de l’assurance, trop peut être, et se met en danger mais c’est toujours dans l’intérêt des habitants de l’Enclos. Malgré ses quelques mois de liberté, Meg garde une candeur enfantine et elle est vraiment attendrissante. On comprend le désir des Autres de vouloir protéger leur Meg mais on voit quand même qu’elle évolue et qu’elle grandit. Simon Wolfgard innove dans sa manière de gérer sa meute et les humains, il essaie d’être plus ouvert mais il reste avant tout un Autre et un Loup. On voit aussi que beaucoup de ses choix sont guidés par son « amitié » pour Meg. Ils sont vraiment trop mignons ces deux là, leur relation progresse doucement et c’est beau de les voir faire, à leur rythme : elle la petite chose fragile et lui le Loup qui rentre ses crocs. Les autres habitants de l’Enclos ne sont pas laissés de côté, Anne Bishop nous intègre vraiment avec eux, ainsi qu’avec les membres de la meute humaine de Meg.

J’aime cette série, et j’ai adoré ce tome. Les sujets traités sont très contemporains (comme par exemple les retombées néfastes de l’extrémisme), l’ambiance est angoissante car la violence est sous-jacente mais le côté animal ; innocent et sans arrière pensée, des Autres entraînent de humour et des scènes toutes mignonnes… Un peu de douceur dans un monde de brutes … A consommer sans modération

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *