Good Girls Love Bad Boys : Partie 2 et 3

19 août 2018

Description et infos

Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.
Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car, dans ce nouvel environnement régi par la loi du plus fort, la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Auteur : Alana Scott

Editeur : Harlequin / Collection &H

Parution : 07/03/2018

Partie 1

Il y a quelques temps, j’ai découvert ce roman via Netgalley, j’ai lu la première partie, qui m’avait beaucoup plus. Malgré l’obtention des deux volets suivants, je ne les ai pas lu desuite… Par contre quand j’ai trouvé (en flânant dans les rayons de Cultura 😉 ) l’intégrale je n’ai pas hésité à prendre le roman en version papier, et je l’ai placé en haut de ma PAL. Un grand merci aux éditions Harlequin, ainsi qu’à Netgalley pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Dans le premier tome, nous faisions la connaissance d’Elodie Winston, jeune anglaise qui suit ses parents aux U.S.A dans la ville de St Louis. L’acclimatation n’est pas évidente pour elle mais petit à petit, elle arrive à faire des rencontres. Celle avec Zach Menser, LE bad boy du lycée va être la plus marquante. En effet, elle ne va pas résister au physique attractif, et au comportement mystérieux du jeune homme. Mais, le soucis c’est que Zach traine une sacré réputation. Malgré leur rapprochement, il ne veut rien dévoiler à Elodie, et cela titille le côté super curieux de la jeune fille… Elle ne veut pas rester dans le flou et va tout faire pour avoir le fin mot de l’histoire…

Je n’ai pas eu besoin de relire les dernière lignes du premier tome, malgré le fait que je les ai lu il y a quelques mois, je m’en rappelais parfaitement. Et dès que j’ai repris ma lecture, je me suis de nouveau retrouvée à St Louis. Nous retrouvons Elodie une semaine après la fin de la partie précédente (dans la version papier, les trois volets sont bien marqués). Elle a mis en route son plan pour obtenir des réponses de la part de son petit ami mais cela semble plutôt mal parti (c’est qu’il est têtu le bougre !). Mais quand Elodie a une idée en tête, elle ne l’a pas ailleurs et si elle n’a pas les informations qu’elle veut par la personne concernée, elle emploie tous les moyens qu’elle a sous la main pour arriver à ses fins. Et c’est exactement ce qu’elle va faire… Elle va partir à la chasse aux preuves ; pour savoir si oui ou non la rumeur sur Zach est fondée. Mais ce faisant, elle va se retrouver mêler à des affaires qui la dépasse complétement, qui vont la mettre en danger et qui vont avoir un impact non négligeable sur ses rapports avec son petit copain et surtout ses parents… La curiosité maladive de la jeune fille va bouleverser définitivement sa vie… Je ne vous en dirais pas plus car je ne voudrais surtout pas vous dévoiler certains détails qui font toute la folie et l’originalité de cette histoire. Nous retrouvons la plume énergique et directe d’Alana Scott. Elle nous entraine dans le tourbillon de la vie d’Elodie. Alors oui, elle accumule les galères, faut dire qu’elle cherche un peu les ennuis, on pourrait penser que cela fait beaucoup pour une seule et même personne mais je n’ai pas trouvé que c’était lourd ! L’auteur en fait voir de toutes les couleurs à son héroïnes mais elle le fait intelligemment. Le roman ne tourne pas uniquement autour de la relation entre Zach et Elodie, il est ponctué d’autres éléments qui nous donne du grain à moudre et nous font douter tout au long de notre lecture. Les rebondissements sont bien placés, ils nous font nous poser des questions, réfléchir et élaborer des théories… c’est addictif ! Avec ce second volet, nous allons nous rendre compte de la force des sentiments qui unit les deux jeunes gens. Malgré tous les éléments qui sont contre eux, ils vont nous montrer à quel point ils tiennent l’un à l’autre. Alana Scott a réussit à intégrer à certaines scènes clés l’émotion qu’il fallait … et je doit avouer qu’elle est même parvenue à me tirer quelques larmes… J’ai adoré !

Que dire d’Elodie ! C’est un personnage complexe ! Quand on fait le point sur ses agissements, il en ressort qu’elle est têtue (beaucoup) et capricieuse (souvent)! Quand elle a une idée dans la tête elle n’en démord pas et elle ne fait pas grand cas des répercutions que cela peut avoir. A certains moments, je l’ai même trouvé égoïste. Mais elle a quand même de grande qualité, elle est loyale, franche et fidèle à elle même… Elle ne triche pas, avec personne… à son grand dam d’ailleurs. Un mot la qualifie bien : Elodie est attachiante ! Malgré ses défauts, on se prend d’affection pour elle. Elle marque les esprits ^^ Son arrivée à St Louis va la changer, la révéler…

J’ai adoré le personnage de Zach. Son physique de rêve n’enlève rien à son côté mystérieux. La vie n’a pas été tendre avec lui et il tente de gérer du mieux qu’il peux, tout en protégeant ceux qu’il aime. Zach est un bad boy malgré lui, un dur au coeur tendre comme on les aime !

Les personnages secondaires enrichissent le récit et apportent stress et bouffée d’air frais. J’ai beaucoup aimé Vic, la meilleure amie d’Elodie, tout comme Nick et Tyler les amis de Zach. Une pensée particulière pour Eric et Meghan ^^ La relation entre la jeune fille et sa sœur Sara est jolie, mêlant complicité et chamaillerie, par contre j’aurais aimé en savoir plus sur le soucis que rencontre Sara. Alex reste un mystère pour moi également.

Ne vous laissez pas impressionner par la taille du bébé. Good Girls Love Bad Boys c’est 600 pages d’émotions et d’actions, de stress , de coup de gueule et d’amour. C’est rythmé et prenant. En compagnie d’Elodie, on ne voit pas le temps passer ^^

***

Repérée sur la plate-forme d’écriture Wattpad où elle a réuni plus de 10 millions de lecteurs, Alana Scott écrit depuis toujours pour s’évader, rêver, mais surtout pour exprimer ses idées et ses émotions. Good Girls Love Bad Boys est son premier roman publié dans la collection &H.

 

 

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.