GLOW

22 juillet 2012

 

4ème de couverture et infos

Alors qu’elle vient de fêter son quinzième anniversaire Waverly n’a connu qu’un seul foyer, l’Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre.

Sa Mission: mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d’enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son ami Seth l’attirent davantage que les exploits de Kieran.

Lorsque le navire jumeau de l’expédition attaque l’Empyrée pour enlever toutes les jeunes filles, plus le temps de s’interroger. Waverly et ses amies doivent survivre dans un milieu hostile aux pratiques très différentes des leurs.

 

Auteur: Amy Kathleen Ryan

Editeur: MSK

Parution: 10 octobre 2012

CHRONIQUE- Evey

 

Je n’ai jamais été passionnée par les étoiles et romans galactiques. En dehors de star wars, je n’ai lu que le premier cycle de « Dune ». Je suis une novice qui n’apprécie guère ce type de littérature. Vous vous demandez surement pourquoi j’ai choisi de finalement lire « Glow ».

La couverture et ma confiance en l’équipe du MsK, voilà les raisons. Rien de plus, rien de moins.

« Glow » a t-il réussi à me faire changer d’avis sur les romans spatiaux…? Réponse dans quelques paragraphes!

« Glow » c’est un univers singulier. Une belle innovation dans le monde de la littérature Young Adult. Alors que les autres dystopies se passent sur Terre, l’auteur à choisi de nous emmener dans les étoiles (chose fortement probable si nous continuons à traiter comme nous le faisons la Terre). Le lecteur découvre donc tout un nouveau champs lexical. Une belle expérience.

L’action se passe sur deux vaisseaux.Amy Kathleen Ryan a choisi de reconstituer à l’intérieur de ces derniers la Terre, ce qui facilite la visualisation des lieux par le lecteur. De plus l’auteur décrit avec justesse les lieux et les personnages. Sans complication, le film du roman se déroule sous nos yeux.

L’histoire… Que dire de l’histoire… Au premier abord on se dit que l’intrigue est assez banale. Les gentils doivent récupérer les gentils capturés… Puis les pages défilent. Tout prend une ampleur que l’on ne soupçonnait pas. La véritable intrigue du roman sort peu à peu de ces retranchements avant d’exploser au visage du lecteur, le laissant démuni et criblé de questions. Vous voila désormais prévenu!

Vous vous demandez surement quel thème peut bien avoir été abordé dans « Glow » pour que j’en parle avec autant de passion? Et bien c’est la Religion. Celle avec un grand R. L’auteur nous bouscule, pousse notre réflexion, nous déstabilise. Chaque rebondissement remet en cause ce que l’on pense ou croit penser. Que vous soyez athée,  croyant ou pratiquant, ce roman vous ferra remettre en question votre vision de la Religion, ou au moins vous questionner.
Le piège de Amy Kathleen Ryan est d’autant bien ficelé qu’elle nous pousse à la réflexion, nous pousse à nous faire nous même notre propre avis. Tout est fait en douceur.

Voici quelques questions soulevées dans ce premier tome: Peut-on tout faire, même tuer au nom de Dieu? Dieu existe t-il? Pourquoi Dieu  n’est pas intervenu? Vaut-il mieux un monde gouverné par un tyran ou par des fanatiques religieux? …

Je ne me suis pas vraiment accrochée aux personnages.
Waverly est pourtant un personnage intéressant et proche de ma vision des choses. Mais je ne sais pas, quelque chose lui manque pour que je m’attache vraiment à elle. Je crois que c’est sa propre froideur qui m’a refroidie. Affaire à suivre.

Kieran est « le gentil », celui qui est beau, intelligent, que tout le monde aime… Bref il est ennuyeux. Il n’a commencé à m’intéresser qu’à partir de la seconde moitié du roman. Kieran est, je pense, l’un des personnages importants du second tome, puisqu’il arrive à « maturité » à la fin du premier.

Seth… C’est le « bad boy » mais aussi le personnage le plus ambigu du roman. Tout comme pour Kieran, le second tome de Glow, sera sûrement pour lui, un tome majeur.
« Glow » réussi le pari fou de nous emmener  dans les étoiles et la philosophie. Deux mondes très différents qui pourtant s’unissent parfaitement ici.

Comme pour hunger games  , vous ne ressortirez pas indemne de votre lecture. Êtes vous prêt au décollage?

 

Un commentaire

  • MissTagada 23 juillet 2012 à3:17

    je ne connaissais pas, mais ton avis m’a convaincu!! vivement le 10 octobre!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.