Glitch – tome 1

3 septembre 2012

4 ème de couverture et infos

Il y a deux siècles de cela, l’humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d’éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d’identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d’incontrôlables pouvoirs télékinésiques…
Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d’autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l’omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d’être désactivés, voire pire…

Auteur: Heather Anastasiu

Editeur:Collection R

Parution: 6 septembre 2012

 

CHRONIQUE – EVEY

 

Ceux qui me suivent sur Goodread ou même ici savent que j’aime tout particulièrement les sorties de la collection R. C’est donc toujours avec enthousiasme que je commence un nouveau roman « R ». Généralement la magie opère et une très bonne chronique suit. Cela va t-il être le cas pour « Glitch »? Vous le saurez dans quelques lignes.

 

Heather Anastasiu nous propose un univers dystopique où les sentiments sont interdits. La surface de la Terre a été contaminée par l’humanité, l’homme s’est donc réfugié sous terre. L’univers de « Glitch » est froid, dur, dépressif, lisse. Alors dès que les sentiments apparaissent dans le roman, on a l’impression d’être face à un feu d’artifice de sensations. Je dois avouer que j’ai adoré ça. Régulièrement j’avais l’impression de redécouvrir les mots, les impressions. Cela est assez déroutant. Au final quand on vit avec tous les jours, on ne se rend plus vraiment compte de la beauté de l’amour ou de la colère. « Glitch » nous le rappel avec fougue.

L’univers de « Glitch » est vraiment intéressant et prenant. Il est dommage qu’ Heather Anastasiu ne l’approfondisse pas plus dans ce premier tome. L’auteur se focalise principalement sur l’histoire d’amour et l’action. On aimerait en apprendre plus sur la Surface ou l’histoire du monde.

 

Les intrigues s’enchainent à un rythme effréné. A aucun moment on ne s’ennuie. Je pense que c’est le gros point fort du roman. Cette action omniprésente avale les quelques défauts du roman. Le rendant excitant et accrocheur. Une fois les premiers chapitres passés, vous tombez dans la tornade « Glitch » dont vous ne ressortirez qu’à la dernière page.

 

Zoe… Que dire de Zoe. Et bien que si elle était le personnage principal d’un autre roman, je l’aurai détesté. Zoé est gentille, trop gentille, voir nunuche. Elle ne connait rien à rien et ces réaction s’en ressentent. Mais voila dans le monde de « Glitch » on ne peut que comprendre le comportement de Zoe. Alors on s’accroche à elle. On sourit de ces premiers pas.

Max… Que dire de Max. Et bien c’est la caricature parfaite de l’ado bourré d’hormones en ébullitions. Max découvre la signification du mot plaisir et entend bien explorer ce nouvel univers. Max est un saute à la culotte, au caractère de cochon. J’avoue, je ne l’aime pas.

Adrien est le gentlemen, le garçon réfléchi, le sauveur. Vous tomberez aussi surement sous son charme 🙂 car Adrien n’est pas que le petit ami idéal, c’est aussi un garçon normal capable de jalousie. Adrien est un personnage complet qu’il est vraiment agréable de suivre.

Zoé va t’elle choisir le feu ou la glace…  Je vous laisse le découvrir en lisant « Glitch » ;).

 

Bref, « Glitch » est le parfait mélange entre « Twilight » et « Delirium », le tout saupoudré d’éléments « jeunesse ». Parcours sans faute pour la collection R!

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.