Fracture

16 mars 2014

Présentation de l’éditeur

Réssuscitée d’une noyade dans les eaux gelées d’un lac, Delanay se voit dotée d’un pouvoir prémonitoire. Elle est attirée par les gens qui vont mourir et veut à tout prix les aider à vivre pleinement leurs dernières heures.

Alors qu’elle commence tout juste à s’habituer à cet incroyable destin, elle rencontre Troy, lui aussi miraculé d’un accident qui lui a donné des capacités similaires. Mais Delanay découvre que les motivations de son nouvel ami sont à l’opposé des siennes. Leur don est-il un miracle , une anomalie de la nature…ou quelque chose de bien plus effrayant?

Auteur: Megan Miranda

Editeur: Pocket Jeunesse (PKJ)

Parution: 17 avril 2014

 

CHRONIQUE EVEY

Il y a des fois des romans qui exercent un magnétisme sur vous. Vous ne l’avez pas encore lu mais, sa couverture, son quatrième de couv et son titre vous attirent irrésistiblement. Ce fût le cas pour moi avec « Fracture ». Mon intuition était-elle bonne…? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

L’histoire de « Fracture » se met tranquillement en place, certains trouveront cela peut être un peu long, mais ce n’est pas mon cas. Je trouve que l’auteur réussi avec cette longue première partie à nous faire aimer rapidement les personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires. Megan Miranda nous fait doucement rentrer dans l’univers de Delanay et de ses amis. On traîne avec eux, on connait leurs potins, … Rapidement le lecteur fait partie de la bande, on s’accroche à Delanay.

Puis arrive la partie surnaturelle et Troy. Et là, les choses basculent, mais tout en douceur. Notre héroïne comprend petit à petit quelles sont ses capacités. Effrayée dans un premier temps, Delanay va rapidement se mettre à réfléchir sur son pouvoir, ses conséquences et les responsabilités qui en découlent. Si pour ses histoires de cœur, Delanay est une vrai gamine, on lui découvre grâce à son pouvoir une véritable intelligence et une réflexion pertinente autour de la mort.

« Fracture » c’est deux thèmes forts, la mort et l’amour. Si dans un premier temps Megan Miranda nous parle surtout d’amour, dès la deuxième partie la mort prend sa place. Les deux thèmes se lient et se délient. J’ai vraiment aimé le questionnement sur la mort et sur l’assistance à la mort qui découle de ce roman. C’est un sujet grave et d’actualité. Il ne peut que vous interpeller, vous prendre au cœur.

Pour ce qui est de l’intrigue amoureuse, je vous laisse la découvrir sans spoiler. Tout ce que je vous dirais c’est qu’elle est belle, forte, parfois dure,… Vous allez hurler sur les protagonistes, surtout sur Delanay… Avoir la gorge serrée… Le sourire… Des envies de meurtres… Bref elle ne peut vous laisser insensible.

Delanay est une jeune fille comme les autres avant son accident. Mais ce dernier va changer la donne et la faire grandir. Malgré ce que peuvent penser ses parents. Delanay est un personnage vraiment très attachant. On prend un réel plaisir à suivre ses histoires d’amour, on frissonne avec elle quand le roman prend des tournures de thriller. Delanay réfléchi beaucoup et je crois que d’une certaine façon c’est en ça que je me suis reconnue en elle.

L’univers que Megan Miranda déploie, autour de nous et de ses personnages, est froid et glacial. Et cela renforce les sentiments, les événements et donne à la mort une place toute particulière. Parfois la neige est belle, parfois elle devient dangereuse, étouffante. Elle colle bien au personnage de Troy.

Megan Miranda maîtrise tout à fait son roman, de la première à la dernière ligne. Si les rebondissements ne sont pas légions, je peux vous dire qu’ils sont justes WTF! Awesome! On se croit à l’abri du rebondissement et là, paf! Il nous tombe dessus. Chamboule l’histoire et nos petits cœurs. Je peux même vous dévoiler sans vous spoiler que l’un des rebondissement m’a mis les larmes aux yeux.

 

Vous l’aurez compris, ce roman est un véritable coup de cœur. J’ai adoré de la première à la dernière ligne. Le style de Megan Miranda est addictif et fluide, une fois le livre commencé, on ne peut plus le lâcher. Il nous hante, on veut en savoir plus. A peine terminé, je n’ai eu qu’une envie le relire! (ce que j’aurais fait si ma PAL n’était pas titanesque…) « Fracture » est un roman fort, intelligent, philosophique (sans jamais être moralisateur ou forcer le lecteur à penser comme l’auteur), drôle (oui parfois), émouvant, palpitant, triste et intense… Bref un diamant littéraire! Ne passez surtout pas à côté!

 

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.