Forget Tomorrow de Pintip Dunn chez Lumen

by on 12 février 2018

Comment changer son destin, s’il est déjà écrit ?

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !

Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux  » souvenir « , envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.

Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.

Auteur: Pintip Dunn

Editeur: Lumen

Parution: 21 janvier 2016

 

Dès que les éditions Lumen ont présenté ce roman, la couverture a fait bondir mon cœur. Elle est tout simplement magnifique. J’ai ensuite lu le résumé. Et lui aussi m’a conquise. Je suis une adepte de la dystopie et friande de nouvelles aventures dans ce genre littéraire. Il fallait donc que je me lance toute entière dans ce premier tome. Comment allais-je ressortir de « Forget Tomorrow », je ne le savais pas. Mais je m’en fichai, ce livre m’attirait plus que tout.

 

Callie a 17 ans et dans l’univers de « Forget Tomorrow » c’est un âge important puisque l’on reçoit son souvenir du futur. Ce dernier détermine qui vous allez être et vous ouvre des portes sociales, professionnelles et affectives. Un bon souvenir fera de vous une personne recommandable, un souvenir moyen ne vous mettra pas en valeur… voir même vous desservira, et un souvenir médiocre signera le contrat d’une vie sans intérêt, voire de la mort… Lorsque Callie découvre le sien, elle est bouleversée. Son futur est celui d’une tueuse ! Et pas n’importe quelle tueuse. La jeune fille s’enfuie pour échapper à son destin. Aidé de Logan, un ami d’enfance qui l’avait légèrement oublié les dernières années, Callie va devoir affronter le Destin.

Dès les premiers chapitres j’ai été totalement aspirée par le roman. L’idée d’un futur connu déterminant est fascinante et tellement anxiogène. Je me suis tout de suite impliquée dans l’histoire au point de vivre les évènements à travers mes yeux. Je n’étais pas Callie, mais une personne fantôme qui évoluait auprès d’elle. Je me suis aussi beaucoup projetée dans l’univers de Pintip Dunn. Qu’aurais-je fait ? Comment ce souvenir m’aurait heurté ? Quel aurait été mon souvenir du futur ? On ne peut que se poser des questions existentielles en lisant ce roman.

Pintip Dunn sait parfaitement doser l’alternance action / temps pour souffler dans son roman. Il laisse monter l’intensité des situations qu’elles soient psychologiques ou physiques, amoureuses ou destructrices. J’ai adoré la plume de Pintip Dunn car elle est simple et sert l’ambitieux background.

Car, il faut le dire, l’univers de « Forget Tomorrow » est complexe, très complexe et on sent bien que l’auteur ne nous livre pas tout dans ce premier tome (ce qui est un peu inquiétant quand on voit déjà le niveau de complexité de cet opus). On sent arriver les idées de multi-univers, de voyages dans le temps et l’espace, de théorie d’astrophysique et de physique quantique… bref du bonheur pour les fans de ce type de lecture. Attention toutefois, si les sciences ne sont pas du tout votre tasse de thé je ne suis pas sûre que la romance et la partie dystopique basique vous suffise à apprécier le roman.

Passons aux antagonistes de l’aventure. Je dois avouer que je suis mitigée sur mon ressenti vis-à-vis du personnage de Callie. Il y a des moments où je l’ai vraiment trouvée extraordinaire et à d’autres où je lui reprochais son manque d’égoïsme et son côté martyre. Callie fait preuve d’un courage exemplaire, elle se bat pour sa famille et ses valeurs, parfois pour ses idéaux. Mais ce côté héroïne moderne se fait bousculer très largement par le fait qu’elle se rabaisse sans cesse. Alors soit elle reste humble jusque la fin, toutefois, j’aurais aimé avoir un peu plus de badass en elle.

Logan est le garçon gentil et attachant. J’aime sa façon de penser et d’être. C’est un personnage bien plus torturé que ce que l’on ne peut penser. Je trouve dommage que l’auteur ne l’ait pas fait plus interagir sur son passé. Néanmoins Logan est juste … un garçon dont on rêve toute. Un prince charmant un peu sombre qui fait un bien fou à notre moral, égo, santé, amour, vision du monde, (mettre les mots que vous voulez) …

 

J’ai vraiment adoré ce premier tome bien que je reste mitigée sur mon ressenti vis-à-vis de Callie. Je suis une grande fan des théories sur le temps et de dystopie. Ce livre comble donc toutes mes passions scientifiques. Pintip Dunn nous livre un roman intelligent et complexe où science, politique, amour, futur, passé, présent, manipulation, …, se mêlent. Un pur bonheur. A l’heure où j’écris cette chronique je suis à 85% de ma lecture du second tome et je suis vraiment contente que le 3ème soit déjà disponible 😉. Mais ça, je vous l’expliquerai dans une prochaine chronique !

La saga « Forget Tomorrow » va certainement entrer dans mon top dystopie à lire à tout prix !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *