Finding Cinderella de Colleen Hoover chez PKJ et 12-21

6 août 2017

 

Présentation de l’éditeur

Découvrez le chassé-croisé amoureux des meilleurs amis de Sky et Holder, les héros de Hopeless et Losing Hope.

Quand, dans l’obscurité la plus totale, une inconnue tombe dans ses bras, Daniel a le premier coup de foudre de sa vie. Tous deux décident de vivre une histoire aussi courte qu’intense sans échanger leurs noms ni voir leurs visages. Quelques mois plus tard, alors que Daniel a perdu tout espoir de retrouver sa Cendrillon, il rencontre Six, la meilleure amie de Sky : deuxième coup de foudre. Mais Holder lui interdit formellement de tenter de la séduire… ce que Daniel va bien sûr prendre pour un défi à relever.

Auteur: Colleen Hoover

Editeur: Pocket Jeunesse et 12-21 (numérique)

Parution: 17 août 2017

Je suis une très grande fan de Colleen Hoover. Jusqu’à présent j’ai du pleurer sur la quasi-totalité de ses romans. Mon livre préféré de cet auteur est « Losing Hope » qui est pour moi un coup de cœur absolu. Holder <3 . Quand j’ai su que PKJ / 12-21 sortait la nouvelle autour de Daniel j’étais aux anges. Retrouver Sky et Holder, le paradis ! Je n’ai donc pas hésité une seconde quand le livre est arrivé sur ma liseuse. Le soir même je me plongeais dedans.

 

Colleen Hoover revient avec l’un des personnages secondaires de sa saga a succès « Hopeless » : Daniel. On le croise plusieurs fois dans les romans de base. Daniel est un personnage sympathique que l’on a envie de connaitre mieux. Cette petite nouvelle tombe donc à pic. Nous retrouvons le jeune homme dans sa dernière année de lycée en compagnie de Sky et Holder. Daniel n’a pas encore trouvé l’amour… Enfin si une fois, avec une inconnue qu’il n’a jamais vue, puisqu’ils étaient dans le noir, dans l’un des débarras de l’école. La jeune fille est pleine de blessures, tout comme lui, cela lui plait, il se sent compris. Daniel la cherche encore et encore mais rien à faire, il ne la retrouve pas. Il tente de l’oublier. C’est alors que la meilleure amie de Sky revient d’Italie pour son année de terminale. Six est peut-être la clé de Daniel… Celle qui lui fera oublier sa Cendrillon…

 

« Finding Cinderella » est une nouvelle, donc un texte assez court. Et c’est bien dommage car l’auteur prend des raccourcis faciles pour pouvoir placer tout ce qu’elle souhaite dire dans ce tome. Tout se résout facilement, trop facilement… Même les temps de réflexion des personnages sont ultras courts. J’aime les happy end mais là, Colleen Hoover ne se donne même pas la peine de rendre le chemin vraiment dangereux et glissant.

Les rebondissements ne sont pas étonnants, loin de là… Dès les premiers chapitres on sait ce qui va suivre… Même THE rebondissement est fade à mes yeux. Il pourrait être excellent et exploser à la face du lecteur, mais l’auteur ne prend pas assez le temps de le rendre intense.

Daniel est un personnage vraiment sympathique et drôle. Il a toutefois un côté sombre qu’il cache bien à sa famille, ses amis, les autres, … C’est un jeune homme charmant qui aime charmer (moyen d’autodéfense ?). J’aime sa façon de prendre les choses avec passion, de vivre avec passion. Il est entier et ça fait du bien de voir un tel personnage évoluer sous nos yeux.

Ola spéciale pour sa famille qui est juste géniale ! Je crois que j’ai ri à toutes leurs apparitions.

 

Six est une jeune femme tourmentée par son passé. Elle le rejette totalement. Elle ne veut plus être « cette fille ». C’est un personnage très touchant dans son combat. Elle est pleine de cicatrices invisibles à l’œil nu, mais que Colleen Hoover nous livre avec beaucoup de finesse.

Avant de conclure cette chronique j’aimerais parler un peu du prologue qui est à mes yeux totalement inutile. La partie sur Daniel et les frères de Six est sympa et hilarante. Par contre, le retour sur l’histoire de « Hopeless » n’a rien à faire là. Il ne fait rien avancer. Ne change rien aux romans de base. Je pense que ça a été pour moi le coup de grâce. Après ce prologue je ne pouvais plus mettre la moyenne sur Goodreads à cette nouvelle.

 

En refermant le livre j’étais vraiment déçue par ce dernier. Je m’attendais à plus, plus de passion, plus de douleur, plus de cœur qui bat, plus de souffles coupés, … J’ai trouvé que Colleen Hoover nous livrait un roman tronqué en en faisant une nouvelle. Il y avait pourtant tellement de choses à faire à mes yeux. Surtout avec le potentiel des personnages qu’elle nous offre.

Avec du recul, je suis un peu moins déçue, car je suis heureuse d’avoir rencontré Daniel et Six. Toutefois, « Finding Cinderella » n’aura pas grâce à mes yeux. C’est pour moi le roman le moins bon de l’auteur et de loin. Je suis triste que Colleen Hoover n’ait pas pris le temps de nous proposer quelque chose de plus construit et moins facile.

 

PS : Holder est rabat-joie dans cette nouvelle… J’en oublierai presque mon amour pour lui…

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.