La Couleur De L’âme Des Anges Tome 1 : La Couleur De L’âme Des Anges

3 février 2012


4ème de couverture et infos

Laissez-vous porter par les ailes du désir…

Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n’est pas terminée et qu’il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu’il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l’amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion… Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.

Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l’assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable…

Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d’elle ?

Avec ce premier volet d’une duologie ambitieuse et envoûtante, l’auteur emmène ados et jeunes adultes dans l’au-delà, cet univers qui alimente toujours les plus grands fantasmes et la plus vive curiosité.

Un thriller haletant dans lequel frissons et passions s’entremêlent, une traversée jouissive et inquiétante de l’autre côté du miroir, une atmosphère sensuelle et entêtante qui habitera longtemps le lecteur une fois le livre refermé.

Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian

Éditeur : R ( Robert Laffont )

Parution : 5 Janvier 2012

CHRONIQUE – JORDAN :

J’attendais de lire La Couleur De L’âme Des Anges depuis des semaines. Rien qu’avec cette superbe couverture, comment ne pas craquer ? En plus, j’avais lu tant d’excellents avis sur le roman et sur l’auteure en général que mon envie s’est vite intensifiée. Et par-dessus tout, cet ouvrage est paru chez R, une nouvelle collection Young-Adult. Bref, rien qu’aux premiers abords, tout semblait déjà parfait !

Et, au final, tout l’a été… Enfin, presque. Je vais commencer tout de suite avec le seul point négatif que j’ai trouvé au livre, comme ça je serai débarrassé. Durant les premières pages, je dois bien l’avouer, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Je ne sais pas vraiment d’où m’est venue cette sensation… Peut-être de l’écriture de l’auteure ? Je crois, oui. En fait, lorsque Sophie Audouin-Mamikonian écrit, elle s’éclate. Complètement. Au départ, cela m’a gêné. Puis cette narration à la troisième personne… J’ai eu du mal à accrocher avec elle également. Mais bon, vous me connaissez, il est hors de question que j’abandonne un roman ! J’ai donc persévéré… Et ouaw ! Je ne regrette vraiment pas cette décision. Passées les cinquante premières pages, le roman nous fascine, corps et âme.

Nous suivons Jeremy, jeune homme de vingt-trois ans, qui vient juste d’être sauvagement assassiné, et qui va faire son entrée dans le monde des Anges. Bienvenus dans un univers où les Anges sont soit Bleus, soit Rouges, et où ils doivent se nourrir de sentiments humains qu’ils provoquent eux-mêmes. Au départ, Jeremy va être complètement déboussolé. Mais très vite, des Anges Bleus vont lui venir en aide, et il va peu à peu réussir à s’accoutumer à son nouveau mode de vie. Dès le départ, on sent que Jeremy va être un héros auquel on va s’attacher. Il est intelligent, beau, mature, déterminé et très, très drôle. Ses réparties m’ont permis de m’esclaffer à maintes reprises ! On s’identifie facilement à lui, ce qui rend notre lecture vraiment formidable.

Dès le début du livre, nous rencontrons également la belle Allison, celle qui va mettre Jeremy dans tous ses états… Essentiellement grâce à sa beauté, son humanité et sa façon d’être… Mais également car il est mort à cause d’elle. Pourquoi ? Comment ? Dans quel but ? Autant de questions auxquelles je vais vous laisser trouver les réponses en dévorant ce magnifique ouvrage.

Très vite, nous suivons aux côtés de notre protagoniste principal la création en direct de dizaines de problèmes qui nous oppressent. L’intrigue est extrêmement bien ficelée, et elle nous coupe littéralement le souffle. Les interrogations se succèdent sans cesse, les faux-semblants aussi, tout comme les trahisons et les secrets. De plus, les rebondissements sont omniprésents tout au long de notre lecture. Et quel bonheur de ne pas pouvoir respirer une seule seconde ! L’auteure parvient à nous plonger dans un monde exaltant et saisissant, qui nous rend totalement accros. Alors qu’au départ, j’ai eu du mal à savourer l’histoire, j’ai tout autant souffert de la quitter.

Sophie Audouin-Mamikonian a le chic pour nous éblouir et nous surprendre. A plusieurs reprises, j’ai dû poser le roman et me dire « Ouaw. Comment est-elle parvenue à penser à autant de choses ? Comment a-t-elle fait pour trouver de telles explications à ce qui nous arrive en ce moment ? ». En effet, l’auteure nous offre des hypothèses à propos de la condition humaine actuelle, et cela est juste magique. D’après elle, les guerres, les crises économiques, les périodes de paix, les cancers, les acouphènes et même, et alors là accrochez-vous, le mythe du vampire seraient le fruit des Anges ! N’est-ce pas extraordinaire ?! Et encore, des tas d’autres théories vous attendent dans le livre ! Un seul mot pour les décrire ? Ouaw.

Pour continuer avec les éléments exceptionnels de La Couleur De L’âme Des Anges, j’aimerais vous parler de l’histoire d’amour passionnante qu’il possède. Je suis sûr que grâce à celle-ci, mon coeur a loupé des battements. L’auteure a une telle façon de décrire les sentiments qu’ils sont presque palpables à travers les pages sur lesquelles ils sont écrits. C’est juste sensationnel. Mais ce n’est pas tout ! Oh non, loin de là ! Sophie Audouin-Mamikonian arrive à se démarquer des autres auteurs de romans pour jeunes adultes en nous offrant également des scènes torrides et sensuelles, qui apporte un vrai plus à l’intrigue. Le sexe est présent, oui, mais il ne fait qu’accentuer l’impression de réalité déjà omniprésente de notre lecture et du monde merveilleux que l’auteure a créé. Le rouge nous monte aux joues, et la Brume qui s’échappe de notre être se teinte certainement de bleu et de violet, car les émotions que nous ressentons ne sont que du plaisir et de la joie à l’état pur.

On se noie donc sans aucune peine dans la palette de couleurs étincelantes que l’auteure nous décrit, et chaque page nous dévore de l’intérieur. J’ai réellement beaucoup aimé cet ouvrage. Les personnages sont merveilleux, l’intrigue est juste insolite et prodigieuse et, malgré un début difficile, La Couleur De L’âme Des Anges nous rend très rapidement addicts. Les derniers chapitres sont chargés d’adrénaline et de suspense bruts. On a les veines en feu et la respiration saccadée. Quel bonheur de ressentir des sentiments aussi violents ! Puis les dernières pages… Ouaw ! La conclusion du livre m’a amplement satisfait, et j’ai vraiment hâte de lire la suite des aventures de Jeremy et d’Allison, ainsi que des Anges qui les entoure.

En définitif, La Couleur De L’âme Des Anges de Sophie Audouin-Mamikonian est un roman dévastateur et prenant. Nous rencontrons deux héros auxquels on s’attache, et qu’il est difficile de quitter. Le monde créé par l’auteure est subjuguant et envoûtant. La Brume, toutes ces Couleurs, les Sentiments des Hommes, et la perception de la vie humaine sont autant d’éléments qui nous éblouissent. Je suis vraiment très heureux de ne pas avoir abandonné le livre alors que j’avais peiné à pénétrer dans son univers enchanteur. Un petit bijou à découvrir, qui en fera voir de toutes les couleurs à vos âmes de lecteurs et à vos émotions.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.