Courting Darkness : Les Soeurs de la Lune tome 10

14 juillet 2013

4eme de couverture et infos

Nous sommes les soeurs D’Artigo : mi-humaines, mi-fées, ex-agents de la CIA d’Outremonde. Menolly est une vampire, Delilah un chat-garou… Et moi ? Je suis Camille, prêtresse de la Mère Lune, mariée à trois hommes merveilleux.

Mais dire que mon dernier beau-père en date n’apprécie pas que j’ai intégré sa famille est un euphémisme… Le cruel dragon blanc m’a capturée et me retient prisonnière dans sa forteresse glacée des royaumes du Nord, bien déterminé à briser non seulement mon corps, mais aussi mon esprit…

« Erotique, sombre, envoûtant… un mélange de magie et de passion »

Jeanienne Frost 

Auteur : Yasmine Galenorn

Editeur : Milady

Parution : 21/06/2013

Chronique de Béa 

Grande fan de cette série depuis le premier tome, j’avais hâte d’avoir le dernier opus entre les mains …et c’est chose faite!

Comme nous l’explique le 4eme de couverture, l’histoire reprend avec pour narratrice Camille. Dans les tomes précédents elle s’est attirée les foudres d’un de ses beau-père, celui de Flam, un dragon blanc. Il s’avère que celui ci à la rancune tenace et ne trouvera la paix que lorsqu’il se sera venger de son fils et de sa bru. Et pour lui vengeance rime avec torture physique et psychologique.

Comme dans le tome précédent, Yasmine Galenorn ne nous donne pas vraiment plus d’infos sur le méchant d’origine, autrement dit l’Ombre Ailé. Encore une fois l’auteur se focalise plus sur un personnage, et après Menolly c’est au tour de Camille. C’est plus sa vie qui nous est décrite que le combat dans lequel elle s’est engagée avec ses sœurs et leurs alliés. Et ce n’est pas pour me déplaire car c’est vrai qu’on pourrait se dire qu’au bout de 10 tomes l’histoire pourrait essouffler mais pas du tout. Le fait que les personnages soient plus approfondis donne du ressort à cette saga.  Camille est donc « décortiquée » dans ce roman. Elle va nous faire partager ses peurs, ses forces, ses faiblesses, son amour pour ses maris et sa famille… En gros tout ce qui fait d’elle ce qu’elle est …ainsi que  les incidences que pourront avoir ces épreuves sur son futur.

On retrouve tout de même dans « Courting Darkness » tout les ingrédients qui nous font aimer « Les soeurs de la Lune ». Même si l’Ombre Ailé n’est pas présente, nous avons notre dose d’adrénaline et de suspense ainsi que de nouveaux vilains. C’est que du bonheur quoi!! Vivement le prochain ^^

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.