Eternité

4ème de couverture et infos

Filles, dès 13 ans et cross over. Brie avait tout : une existence paisible en Californie, une famille parfaite, des amis géniaux, et Jacob, un petit-ami que toutes les filles lui enviaient. Mais quand Jacob lui annonce brutalement qu’il ne l’aime pas, son coeur se brise, littéralement, et elle meurt sur le coup. Son âme quitte le monde des vivants pour rejoindre celui des morts. Dans un coin reculé du paradis, Brie rencontre Patrick, qui jouera pour elle le rôle de chevalier servant et l’aidera à franchir les cinq étapes du deuil : le déni, la colère, la négociation, la tristesse et l’acceptation. Un parcours difficile… Surtout quand le monde, qu’on croyait si beau et parfait, s’avère craquelé de toute part et miné par de lourds secrets…Brie, sensible et émouvante dans sa quête, aura beaucoup de choses à apprendre avant d’arriver à l’acceptation…

Auteur:Jess Rothenberg

Editeur; De La Martinière Jeunesse

Publication: 5 avril 2012

 

CHRONIQUE – EVEY

Bon, ok, j’ai craque sur la couverture du roman… En même temps, les couvertures sont faites pour nous attirer non. Celle-ci à donc parfaitement atteint son but. Ensuite l’accroche m’a véritablement intrigué. Les anges est, à mes yeux, un sujet délicat. On je peut pas vraiment faire ce que l’on veut avec les anges. Jess Rothenberg a t-elle réussi le pari d’offrir aux lecteurs une vision originale et pourtant ancestrale des anges?

Jess Rothenberg nous emmène dans l’au-delà, dans un Coin de Paradis (littéralement et poétiquement), pizzeria paradisiaque où l’on pourrait si on le voulait passer toute sa mort. Mais, la situation n’est pas aussi simple. On dit régulièrement que la vie est pleine de surprises, Jess Rothenberg nous prouve que la mort aussi.
L’histoire commence tout en douceur, puis les révélations, les rebondissements
et l’univers de Jess Rothenberg enchaînent le lecteur aux pages.

Alors que les premières pages annoncent plus ou moins un roman léger, c’est après une véritable réflexion sur le deuil et une histoire poignante que l’on referme le roman.

Chaque titre de partie est l’un des « célèbres » palier du deuil. Le lecteur se retrouve accompagnateur. C’est une expérience forte en émotions. Pour une fois, nous ne sommes pas confronté au point de vue de ceux qui restent. La mort n’est finalement pas un long fleuve tranquille.

Brie est un personnage vraiment touchant. Elle qui avait tout découvre l’envers du décors, l’envers de sa vie. Brie n’a rien d’un personnage lisse. Oui elle est en colère et veux se venger; oui elle prend certaines décision juste par vengeance. Cela la rend humaine, proche du lecteur, réaliste.

Patrick est le personnage au fort quotient « sympathie » du roman. Vous savez ce personnage qui rend un peu moins amer les coups durs. Mais attention… Patrick n’est pas que cela…

L’univers crée par Jess Rothenberg est très intéressant. L’originalité de la narration par le personnage mort donne au roman une profondeur toute particulière. Les idées de la pizzeria, de l’île et du pont sont symbolique et profond.

Roman poétique, fort, profond, original,… Que dire… « Éternité » est un roman jeunesse sublime qui aborde l’un des thèmes les plus courant et en même temps les plus délicat de la littérature; la mort.
Voici le type de roman que je mettrais entre les mains de tout les ados et pré-ados d’aujourd’hui et de demain. Dans 10 ans, ma fille n’y échappera pas… « Éternité » est un roman intemporel à la justesse rarement égale sur le sujet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *