Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Enchaîne-moi : Devil’s Rock tome 1
formats

Enchaîne-moi : Devil’s Rock tome 1

Description et infos

Le véritable crime est de nier ce que l’on ressent. Le danger est inscrit dans chaque muscle de Knox Callaghan, et ses yeux bleus ont le pouvoir de déceler les pensées les plus intimes de Briar Davis, une jeune infirmière. Il n’y a qu’un problème : Briar travaille au pénitencier et Knox y est incarcéré pour meurtre. Irrémédiablement attiré par Briar, Knox fait tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger de sa noirceur et ne pas l’impliquer dans sa vie déjà compliquée. Elle est trop innocente, trop douce, et n’a aucune idée de ce dont il est capable. Mais tout sacrifice a ses limites…

Auteur : Sophie Jordan

Editeur : Milady Romance

Parution : 28/04/2017

 

Une fois de plus, c’est la couverture qui m’a interpellée dans la sélection du mois d’Avril, j’ai trouvé la photo en noir et blanc très belle, je n’ai lu le résumé qu’avant de commencer ma lecture. Je remercie les éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

Knox Callaghan purge une peine de prison de 15 ans, avec son frère, dans le pénitencier de Devil’s Rock. Pour survivre dans cet univers il a du s’endurcir et abandonner toutes ses émotions. Briar Davis est infirmière et elle vient faire du bénévolat dans cette prison, pas vraiment par bonté d’âme mais plus pour favoriser sa carrière. Lorsqu’ils vont se rencontrer dans l’unité de soins, les a priori vont les dominer : pour elle c’est un délinquant nuisible ; pour lui elle est une poupée fragile… mais ils sentent une sorte de connexion. Une fois libérée de ses obligations, Briar ne peut s’empêcher de penser à ce prisonnier ténébreux, qui lui a montré qu’il n’était pas qu’un criminel. Et Quand elle le croise à l’extérieur, elle ne sait pas quoi faire : fuir cet homme dangereux ou écouter son instinct et succomber au charme des beaux yeux bleus de Knox. Est ce que la gentille et douce infirmière arrivera à panser les plaies de l’ex taulard sexy et renfermé ?

N’ayant pris connaissance de la quatrième de couverture que quelques minutes avant de commencer ma lecture, c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai ouvert ce roman. Des dizaines de questions se bousculaient dans ma tête comme par exemple : comment l’auteur allait faire se développer une romance au sein d’une prison, ou alors qu’à fait Knox pour atterrir là bas ?  En tout cas, j’étais très intriguée car le thème abordé est original. Sophie Jordan installe son histoire doucement mais surement en nous posant les bases de sa romance. J’ai trouvé sa plume agréable et surtout très addictive car dans les premiers temps, il n’y a pas beaucoup d’action mais elle arrive à nous accrocher et à nous faire tourner les pages pour en savoir d’avantage. Petit à petit, nous sommes pris dans la tourmente des sentiments qui unissent nos deux protagonistes ainsi que dans leurs vies. Sophie Jordan Jordan aborde des sujets sensibles tels que la vie, le regard des gens ou l’estime de soi après l’emprisonnement, mais aussi les violences conjugales, le viol et ses conséquences ou la vengeance… et elle le fait de façon très juste. L’intrigue est simple mais bien menée, l’histoire de la gentille jeune fille et du bad boy est presque un classique mais ce la ne dérange pas. Dés lors que leur relation s’installe, les scènes de sexe, torrides et passionnées, se succèdent et nous indique l’intensité du lien qui les uni. L’auteur narre son récit à la troisième personne, personnellement je préfère avoir le point de vue de chaque personnage, mais cela n’est pas vraiment dérangeant, juste que je trouve que l’on se sent moins proche d’eux.

Briar est une jeune femme douce et réservée. Mais elle cache des blessures depuis des années, et depuis elle a un rapport particulier avec la violence. Ses a priori sur Knox et le milieu carcéral, ainsi que ses questionnements réguliers, m’ont un peu ennuyée. Je reconnais qu’elle n’a pas eu une vie facile, mais son comportement vis à vis des détenus m’a chiffonnée, on a l’impression qu’elle se sent supérieure. Et même quand elle connaît Knox, elle a du mal à lui faire confiance à cause de son passé. Elle est un peu naïve aussi, elle n’a pas beaucoup d’expérience en matière de relation et le peu qu’elle a eut ce n’est pas une référence, donc l’arrivée de cet homme aussi beau que compliqué n’est pas évident pour elle. Malgré un tempérament calme, elle sait montrer les griffes mais face au prédateur qu’est Knox, elle n’arrive pas à résister longtemps.

Knox s’est fait une raison après son incarcération. Ce n’est pas un mauvais garçon, une erreur de jeunesse l’a mené à Devil’s Rock et il assume toutes les conséquences et bien plus encore. Il a dû se forger un comportement et une attitude pour survivre en prison, et avec la culpabilité qui le ronge, cela l’a rendu dur et aigri, c’est une bombe à retardement. La jolie infirmière va faire remonter en lui des sensations qu’il avait tenté d’enfouir profondément. Knox m’a émue, il est en train d’essayer de reprendre une vie normale et il a du mal à intégrer la notion de bonheur que Briar lui insuffle. Même dehors, il continue a payer sa dette et pense ne pas mériter ce qui lui arrive…

Il n’y a pas beaucoup de personnages secondaires développés. A part la sœur de Briar, Laurel qui j’aurais bien baffée avec son comportement hautain (même si au final c’est par amour qu’elle le fait) Shelley, la voisine de Briar, qui est plutôt fun, ou les co détenus de Knox qui risquent d’être intéressants ^^…

Pour conclure, même si ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai passé un très bon moment. Tous les éléments sont réunis, l’écriture est addictive et le couple est mignon et torride. Maline, Sophie Jordan amorce sa prochaine histoire, et à titiller la bête curieuse qui sommeille en moi… je me demande bien ce qui va se passer ^^

***

 

Sophie Jordan a grandi dans la Texas Hill Country où elle aimait imaginer des histoires de dragons, de chevaliers et de princesses. Elle a d’abord été professeure d’anglais au lycée et figure aujourd’hui au palmarès des bestsellers du New York Times et de USA Today grâce à plus d’une vingtaine de romans. Elle vit actuellement à Houston avec sa famille. Lorsqu’elle n’est pas occupée à écrire, elle passe son temps à se bourrer de caféine (lattes, de préférence), tisser de futures intrigues avec tous ceux qui veulent bien l’écouter (y compris ses enfants) et à charger son disque dur de tout ce qui se termine en happy end.

N’hésitez pas à lui rendre visite sur son site : www.sophiejordan.net

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *