Ecoute là

29 septembre 2012

 

4 ème de couverture et info

Annabelle, 13 ans, porte un lourd secret dont elle n’ose parler à personne. Lors d’une soirée, elle s’est faite violer par le petit ami de sa meilleure amie Sophie. Cette dernière a surpris la scène et s’est méprise sur la situation. Annabelle, choquée, n’a pas eu le temps de s’expliquer. À cause de ce terrible malentendu, Annabelle a perdu ses amis et tout le lycée pense du mal d’elle. Elle vit renfermée, essaye d’oublier, et de supporter les attaques de Sophie. Mais même sa famille soit disant « parfaite » ne lui apporte pas beaucoup de soutient. Alors elle craque. C’est à ce moment qu’elle rencontre Owen, un jeune musicien, qui doucement saura déchiffrer son coeur comme on déchiffre une partition de musique.

Auteur: Sarah Dessen

Editeur: Pocket Jeunesse

Parution: 05 Mai 2010

 

CHRONIQUE EVEY

Ce roman… Que dire… Il est tout simplement sublime!

Le thème principal est dur et douloureux, mais Sarah Dessen réussit à en parler avec justesse, sans jamais tomber dans le dramatique.

Sarah Dessen réussit à retranscrire tout ce qui se passe par la tête d’une jeune femme violée. Elle réussit à faire passer les émotions d’Annabelle. En plus de son lourd secret, qui l’isole du reste du monde, Annabelle, qui était la star, la fille parfaite doit faire face aux soucis de sa famille qui a aucun moment ne se rend compte que la plus jeune de leur fille va mal.

Annabelle n’a jamais posé de problème et c’est peut être là le problème. Elle semble presque fade par rapport à ses sœurs…

Personne ne peut être parfait et vivre dans le meilleur des mondes tout en étant heureux. C’est plus ou moins l’un des messages principaux du romans.

L’amour sera t il la solution ? L’amour aidera t il les divers protagonistes de l’histoire?

Le personnage de Phil est touchant, troublant et réchauffe le cœur. Phil est passionné de musique ce qui permet à Sarah Dessen de nous offrir une belle bande originale comme décor. Phil nous montre qu’au final toutes les vérités sont bonnes à dire. Et si on ne se mentait pas…

Tout n’est pas aussi simple et pourtant…

Ce roman est une véritable apologie de la parole et de l’écoute.

Bref Sarah Dessen nous offre un roman vraiment superbe, abordant plusieurs thèmes qui ne sont pas seulement ceux de l’adolescence, chacun y trouvera son compte.

Une écriture fluide toute en pudeur et douceur permet au lecteur de tourner les pages sans s’en rendre compte… de vivre plus fort ce roman qui ne vous laissera pas indifférent.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.