Divergente – Tome 2

Présentation de l’éditeur et informations

Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite. Grâce à ses facultés de Divergente, elle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l’assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses parents. Pourtant, elle n’a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Érudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres factions, les Fraternels et les Sincères. Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse…

 

Auteur: Veronica Roth

Editeur: Nathan

Parution: 08 novembre 2012

 

 

CHRONIQUE EVEY

Voici une suite que j’attendais avec impatience. Le premier tome de « Divergente » étant un véritable coup de cœur, je n’en attendais pas moins du second. Cela a t-il été le cas? Vous le saurez dans quelques lignes!

 

L’histoire reprend là où nous l’avons laissée. Les Érudits ont déclaré la guerre aux autres factions. Certaines se sont ralliées à eux, d’autre comme les Altruistes luttent comme ils peuvent contre la domination Érudit  Les rebelles sont formés par les sans factions, quelques Altruistes, des Audacieux, une poignée de Fraternels (faction qui préfère rester neutre). Les sincères se sont quand à eux ralliés, par la force, aux Érudits.  Rapidement on comprend que l’enjeu de cette guerre est bien au delà de la simple envie de dominer les autres factions. Tris mène l’enquête, mais cette dernière n’est pas facile puisque les langues ont du mal à se délier.

Ce second opus est plein de rebondissements, rien n’est acquis dans l’univers de « Divergente ». Certains rebondissements sont juste énormes! On met plusieurs pages à s’en remettre.

L’action est au cœur du roman et on ne va pas s’en plaindre. On a à peine le temps de reprendre son souffle que nous voila à nouveau emportés. Impossible de s’ennuyer!

L’intrigue principale est menée d’une main de maître.  Veronica Roth distille les informations primordiales au fur et à mesure, nous laissant souvent sur notre faim. Et quelle faim! On veut en savoir plus! Comme Tris on veut comprendre pourquoi autant de personnes sont mortes.

Dans ce tome, Veronica Roth nous fait sortir de la Fausse. On se balade en ville de faction en faction. Ce qui est vraiment intéressant. J’ai aimé me promener chez les Fraternels ou les Érudits  L’auteur a imaginé chaque territoires en fonction de la faction qui l’occupe. C’est avec ce genre de détails que l’on se rend compte que l’auteur a pensé son univers de A à Z.

L’univers de « Divergente » s’ouvre petit à petit sur le monde extérieur. Les curieux, comme moi, vont devoir attendre le troisième tome pour voir leur curiosité rassasiée.

 

Tris est toujours aussi fougueuse, toutefois on sent régulièrement l’influence de ses factions  divergentes dans son comportement. J’ai adoré la retrouver même si parfois j’ai envie de la secouer et de lui dire qu’elle fait le mauvais choix ou souffrir Quatre. Tris est un personnage vraiment attachant que l’on a envie d’aider.

Quatre quand à lui doit se battre, contre son  passé, contre le manque de confiance de Tris (même si c’est souvent inconscient ou pour le protéger), contre les Érudits .. Il fait preuve de courage comme peu le pourrait. Quatre est toujours mon héros!

 

Bref vous l’aurez compris, toutes mes attentes ont été comblées! Ce second tome est vraiment génial, l’action et la réflexion sont au rendez-vous. L’attente du troisième tome va être difficile!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *