Destins brisés de Marine Chaparro chez Hachette

17 juillet 2018

Présentation de l’éditeur

L’année de mes treize ans, ma vie a basculé, Depuis, je passe d’une famille d’accueil à l’autre, Pour survivre, j’ai établi ces règles : primo, ne pas m’attacher, deuxio, ne faire confiance à personne. Aujourd’hui j’ai dix-sept ans et je ne compte pas changer ce code. Même si le fils des parents qui m’accueillent, Sasha, à la manie insupportable de se mêler de ce qui ne le regarde pas… Même s’il a un sourire craquant, moi, je ne craquerai pas ! Il n’est pas né, celui qui percera ma carapace.

Auteur: Marine Chaparro

Editeur: Hachette

Parution: 16 mai 2018

Jade a perdu ses parents à l’âge de 13 ans, depuis elle va de famille d’accueil en famille d’accueil tout en essayant de ne pas devoir habiter chez son oncle. Jade ne veut pas s’accrocher, à personne. Jade veut être majeure et être libre. Plus qu’une année la sépare de ses 18 ans. Mais en 1 an beaucoup de choses peuvent se produire… Comme par exemple… la rencontre de Sacha, le fils ainé de sa nouvelle famille d’accueil.

 

L’histoire est bien écrite, la plume sait être sombre quand il le faut. Cela permet au lecteur de bien sentir le poids psychologique qui pèse sur Jade et Sacha. Toutefois, malgré une ambiance bien installée et parfaitement représentative de l’état d’esprit fermé de Jade, de longs extraits m’ont semblé inutiles. Ces derniers installent une lenteur qui joue en défaveur de l’impression générale que laisse le roman.

Jade a vécu des traumatismes qu’il est très difficile de comprendre lorsque l’on ne les a pas vécus. Jeune femme en devenir, elle s’est créé une carapace bien solide. Cette dernière est tout particulièrement touchante, car elle met en avant la fragilité et les douleurs qui habitent Jade. Malgré tout, aucun lien ne s’est vraiment tissé entre le personnage et moi. Je suis restée assez hermétique à son histoire.

Sasha est sûr de lui… Enfin devant tout le monde sauf son père. Rapidement on comprend que le jeune homme est en conflit avec ce dernier. Un conflit enraciné dans l’histoire familiale. Sasha est pour moi plus touchant que Jade. Malheureusement les rebondissements tournant autour de lui ne sont pas du tout mis en avant.

 

Malgré de bonnes idées et une intrigue intéressante, Marine Chaparro n’arrive pas, à mes yeux, à faire décoller le roman. L’auteur ne pousse pas assez l’aspect psychologique ce qui pénalise l’intérêt du roman. Car au final, en dehors de la romance, c’est bien ce que vivent intérieurement les protagonistes qui le centre de l’histoire.

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.