Dentelle et Nécromancie : Victorian Fantasy tome 1

by on 23 septembre 2014

4eme de couverture et infos

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.
Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas.
Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…

Auteur : Georgia Caldera

Editeur : J’Ai Lu

Parution : 10/09/2014

 

Avis de Béa 

 Depuis le premier tome des Larmes Rouges, je ne suis plus objective lorsqu’il s’agit de Georgia Caldera. Un de ces romans sort… hop ni une ni deux je le précommande… Et je n’ai pas dérogé à cette règle pour Dentelle et Nécromancie… dès que j’ai pu, je l’ai réservé, sans avoir lu le 4éme de couverture ni quoique se soit d’autre… C’est donc sans influence, à part le talent de cette jeune auteur française, que j’ai commencé ma lecture …

Andraste Coldfield vit recluse dans le coven familial entourée des femmes de sa famille… Malgré sa santé fragile (elle est « allergique » au soleil) la jeune femme ne songe qu’à sortir et voir le monde. Lorsque la reine Victoria réclame sa présence à la cours de Néo Londonia, Andraste n’y croit pas …elle va pouvoir vivre son rêve de liberté. Seulement tout ne va pas se passer comme prévu… Une fois au palais, elle va vite s’apercevoir que le danger est partout, et surtout dans le regard ténébreux et envoûtant de son professeur de nécromancie Lord Thadeus Blackmorgan…

Que dire de Dentelle et Nécromancie à part que j’ai adoré ??? Je ne sais pas lol. Pour être tout à fait franche j’ai eu un peu peur quand j’ai découvert le côté Steampunk de l’histoire. Le seul roman de ce style que j’ai lu m’avait semblé super lourd …et là ben pas du tout, cela donne juste une idée du monde dans lequel évolue Andraste et Thadeus. J’ai aimé le contraste entre le côté sombre de Néo Londonia (ou Néo Britania) avec le climat de guerre, la magie pas toujours très belle et les animécaniques, et les frou-frous des robes d’Andraste. La plume de l’auteur est envoûtante ( comme le regard de Thadeus … mais je crois que je me répète ^^) On est captivé du début à la fin, que se soit par la relation entre les deux protagonistes ou par les dangers qui les entourent… Georgia a le chic pour créer des personnages hauts en couleurs et attachants. Andraste nous séduit avec sa naïveté et son caractère bien trempé malgré le fait qu’elle ai été cloîtrée toute sa vie. Tout au long de notre lecture nous voyons la transformation de la jeune fille, de chenille elle devient papillon pour notre plus grand bonheur ….Et Thadeus, j’ai adoré même si j’ai eu, quelques fois, envie de lui botter les fesses ^^ mais je crois que c’est cela qui fait son charme … Au départ, il est aigri par la vie et son évolution fait plaisir à voir ( les sentiments qu’il va éprouver pour Andraste le rende maladroit et le font devenir encore plus séduisant) J’ai beaucoup aimé le fait d’avoir différent point de vue, ce qui permet de mieux cibler les personnages, et de pouvoir vraiment se faire notre propre idée sur eux.

Dans ce tome, le décor (enchanté ) est planté . Même si j’ai compris (avant de les lire) certaines choses, d’autres questions restent en suspens… L’auteur nous laisse sur notre faim …du tome 2 😀

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *