Dans l’ombre de Stella de Alexandra SIROWY

6 septembre 2017

Présentation de l’éditeur

Il y a 11 ans, deux petites filles sont parties jouer dans la forêt, seule l’une d’elles est revenue…

Il y a onze ans, Jeanie et Stella sont parties jouer dans la forêt ; seule Stella est revenue… Aujourd’hui adolescente, elle aspire à passer un été doux et tranquille avec ses amis. Pourtant, la découverte d’un corps, dont la ressemblance avec Jeanie est troublante, va raviver des souvenirs enfouis depuis tant d’années. Stella va tout faire pour se remémorer et comprendre ce qui s’est passé lors de cette journée fatidique. Mais attention ! affronter les monstres du passé n’est pas sans conséquences…

Auteur: Alexandra Sirowy

Editeur: Pocket Jeunesse et 12-21 (pour la version numérique)

Parution: 07 septembre 2017

 

 

 

Quand Pocket Jeunesse et 12-21 m’ont proposé de lire ce roman j’ai eu un peu peur. Je suis facilement « stressée » quand je lis le soir (oui, oui je suis émotive :p ). Bref, j’ai quand même souhaité tenter le coup car le résumé m’intriguait vraiment beaucoup. Et je dois dire… Que j’ai adoré « Dans l’ombre de Stella » ! Oui j’ai eu des énormes frissons et j’ai vérifié que j’avais bien fermé ma porte d’entrée 10 fois par soirée. Mais ce n’est pas grave. Ça valait le coup.

 

Alors qu’elle a 11 ans, Stella jouait avec une de ses amies d’enfance, Jeanie, dans les bois entourant leur petite ville. Seulement, seule Stella est revenue de la forêt. On ne retrouvera jamais le corps de Jeanie. Elle s’est volatilisée… Alors que Stella est adolescente, le corps d’une petite fille rousse (comme Jeanie) est retrouvé dans le cimetière de la ville. Coïncidence ??? L’enfant est retrouve le jour anniversaire de la disparition de Jeanie. Coïncidence bis ???? Le tueur est-il de retour ? Que doit faire Stella ? Qui pourra la soutenir ?
L’histoire de « Dans l’ombre de Stella » est parfaitement menée de la première à la dernière ligne. L’auteur a su interpeller le lecteur dans un premier temps, puis l’accrocher au récit, le faire douter, se poser des questions, et enfin lui retourner la tête avec les divers rebondissements. La narration prend aux tripes, les mots sont comme des petits couteaux qui nous titillent jusqu’à ce que l’auteur décide d’en enfoncer un plus profondément pour nous faire paniquer et stresser. J’ai littéralement adoré la plume d’Alexandra Sirowy. Elle est captivante et fait froid dans le dos. J’avoue que j’ai même regarder un peu partout dans mon appart avant de m’endormir certains soirs… Quelques passages sont tout particulièrement intenses niveau suspense et gloquitude.
Si l’on doit retenir une chose de « Dans l’ombre de Stella » c’est l’atmosphère. Alexandra Sirowy nous plonge dans un univers sombre où les ombres ne sont pas nos amies. On est dans un brouillard glaçant. Les bois nous rappellent nos peurs primaires. C’est bluffant !
Pour faire passer le roman de très bon à pépite, l’auteur a énormément travaillé la psychologie des personnages, les causes et les conséquences de leurs actes. C’est un travail d’investigation complet qui permet à l’histoire de ne jamais être bancale. Le lecteur comprend (même si il ne cautionne pas) les tenants et aboutissants psychologiques des personnages clés de l’histoire.
Au début, j’ai eu peur de ne pas apprécier Stella et de ce fait d’avoir du mal à rentrer dans l’histoire. Dans les premiers chapitres, c’est une jeune fille fausse et superficielle que nous présente l’auteur. Puis petit à petit, on la découvre autrement. Elle change au contact de personnage secondaires et de l’avancée de l’intrigue. Stella devient au final un personnage vraiment singulier, qui sait ce qu’elle souhaite. Elle veut avancer et pour ce faire elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour cela. J’avoue que plusieurs fois j’ai été impressionné par Stella. Au cours de l’histoire, elle a un déclic. Elle comprend enfin que pour avancer elle doit comprendre son passé, le regarder en face, s’en souvenir, se confronter à lui. Cette remise en question débouche sur une autre remise en question encore plus importante qui demande une véritable maturité.

 

« Dans l’ombre de Stella » est une très bonne découverte. Le roman remplit son contrat de thriller glaçant le sang à la perfection. De plus l’auteur s’est permise de nous offrir un personnage principal vraiment profond et abouti. C’est un véritable bonheur. Le final est à la hauteur de ce que j’attendais. Ce roman dégage un brin de folie démoniaque à la Joker de Heath Ledger. Ne passez pas votre chemin…Rentrez dans les bois…

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.