Complice(s)

27 mars 2015

download (1)

 

 

Présentation de l’éditeur

Leur plan : simuler un enlèvement. Leur but : faire parler d’elles. Chloé et Finn en sont convaincues : être intelligente, jolie et sportive ne suffit pas. Pour avancer dans la vie, il faut devenir quelqu’un. Quel que soit le moyen, et à n’importe quel prix. Leur plan est parfait.

Auteur: Eireann Corrigan

Editeur: Milan / Macadam

Parution: 18 mars 2015

 

 

 

CHRONIQUE EVEY

 

Voici une chronique qui va être difficile à écrire, je le sais déjà… Je me demande quels mots je vais coller sur ce roman qui me laisse perplexe. J’espère que ma chronique ne sera pas trop « brouillon ». En refermant le livre, je suis restée rêveuse, interdite et surtout incapable d’écrire une ligne sur lui dans mon GoodReads. Je vous explique pourquoi.

 

Chloé et Finn sont deux amies qui se connaissent par cœur. Elles souhaitent rentrer sous peu dans des universités prestigieuses, mais elles se rendent compte que pour cela, les bonnes notes et les activités extrascolaire ne sont plus suffisantes. Les deux jeunes filles vont donc chercher un moyen de devenir célèbre. Rapidement l’idée du faux enlèvement va s’imposer à elles. Chloé, qui est la meneuse, décide qu’elle sera la personne kidnappée. Finn devra quand à elle faire face aux médias, amis de lycée, parents de Chloé, … Tout semble assez simple sur le papier, mais Finn va devoir gérer des choses bien plus grosses qu’elle ne le pensait.

Chloé est un personnage détestable et ce, dès les premières pages. Fille populaire que tout le monde aime, belle et intelligente, Chloé est surtout une petite peste imbue de sa petite personne. Si dans un premier temps, on l’a trouve juste énervante, rapidement on a juste envie de la frapper à mort et de la laisser pourrir dans un coin. Sincèrement j’ai déjà détesté des personnages de romans et pour beaucoup de raisons différentes mais là, Chloé illustre tout ce que je déteste chez l’Homme. Elle est fourbe, égoïste et égocentrique, la douleur qu’elle inflige aux autres la fait jubiler. Son comportement avec Finn, qui est sensée être sa meilleure amie, est détestable. Elle frôle même parfois la folie. A aucun moment je n’ai eu de la compassion pour elle. Et je peux même vous avouer que j’espérais de tout mon cœur qu’elle allait se planter.

Finn est la gentille fille qui se laisse entraîner dans quelque chose de plus gros qu’elle. Si dans un premier temps elle gère plus ou moins la situation, rapidement elle va être partagée entre continuer à mentir à tout le monde et dire la vérité et ainsi apaiser sa conscience. Finn est un personnage plus complexe et réfléchi que Chloé. Même si aucune réelle empathie s’est créée entre nous, lire son histoire était plaisant. Les « faiblesses » de Finn la rendent humaine. Toutefois, son manque de caractère et le fait qu’elle s’aplatisse toujours devant Chloé m’ont vraiment porté sur les nerfs.

Une chose m’a particulièrement déplu, je trouve que l’auteur Eireann Corrigan donne un côté trop léger au fond de son histoire. Et même si certains passages sont sombres et lourds, cela me semble insuffisant. Les kidnapping sont des événements tout particulièrement douloureux. J’aurai aimé que Eireann Corrigan soit un peu plus « moralisatrice » (et les vieux lecteurs de ce blog savent à quel point je n’aime pas les romans moralisateurs), qu’elle soit plus sombre et surtout dure avec ses personnages. Les deux héroïnes sont totalement inconscientes et cela n’est pas assez mis en avant à mon goût, pas assez sanctionné.

 

Bref vous l’aurez compris lire ce roman a été d’un certain côté douloureux pour moi. Surement parce que je suis maman et que je me suis mise à la place des parents très facilement. De plus, Eireann Corrigan nous livre une vision bien triste de la jeunesse actuelle. Toutefois, je suis heureuse d’avoir lu ce roman. Sa lecture est comme une évidence. Il fallait que je passe par là. Si vous aimez le suspense et les personnages au bord de la « folie », courrez chez votre libraire, vous allez adorer ce livre.

 

Please follow and like us:

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.