Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Colocs (et rien d’autre)
formats

Colocs (et rien d’autre)

colocs--et-rien-d-autre--718603-250-400

Description et infos 

Il paraît que « les opposés s’attirent ».
Il paraît que « qui se ressemble s’assemble ».
Il paraît que les Jedi préfèrent les blondes.

Et il paraît aussi qu’on évite les otites en se fourrant un oignon dans l’oreille. Les proverbes, Ashley s’en méfie depuis qu’elle a eu l’occasion de constater qu’un de perdu, c’était un de perdu. Mais, depuis que Ben est entré dans sa vie et s’est installé dans l’appartement qu’elle partageait jusque-là avec sa meilleure amie, elle en viendrait presque à accepter l’idée qu’elle n’est pas condamnée à passer toute son existence en solitaire. Ben est si drôle, Ben est si touchant, Ben est si… Ben est un ami. Et il doit le rester. L’amour, ça finit toujours mal, et il est hors de question de risquer leur amitié pour une relation sans lendemain. Pour elle, c’est clair, ils sont amis. Et colocs. Et rien d’autre. Mais il paraît que Ben ne l’entend pas de cette façon…

Auteur : Emily Blaine

Editeur : Harlequin /HQN

Parution : 02/03/2016

 

Avis de Béa

Enfin elle est là !!! La tant attendue suite des Colocs 🙂 Je tiens à remercier HQN et NetGalley pour m’avoir permis de la découvrir en avance. Sitôt chargée, sitôt commencée 😉

Depuis le départ de Maddie et Connor, Ben : l’ami et collègue de  travail de Connor, squatteur de canapé aux cheveux bleus, dévoreur de céréales et pâtissier de son état vit au loft avec Ashley, la meilleure amie de Maddie, véritable pile électrique blonde, amatrice de muffins et de téquila ; et déclencheuse de cataclysme. Cela fait six mois que les deux jeunes gens vivent en colocation. Cette relation, basée sur des échanges de post it, de sucreries et de chamailleries, semble convenir à Ashley… peut être moins à Ben …

C’est avec un énorme plaisir que, dès mes premières secondes de lecture, j’ai retrouvé la plume pétillante et drôle d’Emily Blaine. Dès les premières lignes, on sait qu’on va passer un très bon moment. En plus du style enjoué de l’auteur, nous retrouvons un couple aussi improbable qu’attachant qui vit une histoire inédite pour eux.  Le fait que les chapitres nous donne, par alternance, le point de vue de Ben et celui d’Ashley, est un super bonus. Cela nous permet de mieux cerner le caractère des personnages et l’évolution de leur relation.

Tout réside sur l’association de Ben et Ashley. Ben est le calme quand elle est la tempête, il est stable quand elle est imprévisible… Deux ingrédients si différents et pourtant si complémentaires. Ben est un jeune homme timide, bien élevé, comme en pâtisserie il laisse peu de place à l’improvisation, il aime que les choses soient carrées… Mais ça c’était avant de rencontrer Ashley, elle est la pointe d’acidité dans son monde de douceur, sa cerise sur le gâteau. J’ai aimé le côté romantique que Ben, sa manière d’être gêné devant certaines attitudes de sa colocataire, sa patience pour tenter de la canaliser mais aussi j’ai aimé le voir laisser sortir le cro magnon sous son costume de prince charmant, il est drôle (j’adore ses « yodismes »), sa maladresse attendrissante et sa gentillesse communicative (il est resté ami avec son ex qui lui a tend les cheveux en bleu c’est dire lol) Même si Ben n’est pas vraiment le type de garçon qui fait battre mon cœur (je suis plus bad boy lol) , j’ai  rapidement été sous son charme…et pourtant je suis pas dessert lol ! Ashley elle m’avait déjà séduite dans l’opus précédent. J’ai aimé son côté naturel,  insouciant, libre ; elle est l’énergie à l’état pur. Et même si l’abus de téquila n’est bon ni pour sa santé , ni pour son entourage, elle est l’amie que l’on rêve d’avoir (ou pas lol).Sa tendance à pousser Ben dans ses retranchements est excellente ! Elle croque la vie à pleine dent, comme les desserts que son colocataire lui concocte d’ailleurs. On découvre que ses airs bravaches, sa facilité à changer de rencards et de messages de répondeur cachent des failles. Ashley m’a beaucoup touchée. On arrive à lui pardonner toutes ses bourdes.

On retrouve également tous les protagonistes rencontrés auparavant et c’est un plaisir de voir comment ils ont évolué !

J’ai essayé de prendre mon temps, de savourer ma lecture mais je n’ai pas pu me retenir… Colocs (et rien d’autre) est addictif ! C’est comme une fraise tagada, pétillante sur le dessus avec un coeur tendre… on ne peut pas s’arrêter de mettre la main dans le paquet jusqu’à la dernière… Accro je suis, Encore j’en veux ^^

Ne passez pas à côté !!!!

PS : Mme Blaine, pouvons nous caresser l’espoir de savoir qui c’est qui ….. s’il vous plait, s’il vous plait, s’il vous plait…* petits yeux implorants*

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *