Coeur à corps

by on 24 mars 2018

Description et infos

Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément… Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art…

Auteur : Emilie Collins

Editeur : Collection &Moi

Parution : 07/03/2018

Séduite par l’écriture d’Emilie Collins grâce à deux de ses autres parutions, L’autre chemin et Les Délices d’Eve , je suis son actualité depuis. La communication faite sur celui ci m’avait vraiment intriguée (j’ai adoré pouvoir donner mon avis sur le titre par exemple) et j’avais hâte d’avoir le résultat entre les mains. Un grand merci à la Collection Emoi pour l’envoi de ce roman.

Avec l’explosion de l’atelier dans lequel elle vit et elle travaille, Romane a tout perdu. Surtout que la déflagration aurait été causée par son petit ami, Charles, qui aurait péri dans l’incendie. Elle savait qu’il n’allait pas très bien depuis qu’un autre photographe, Erik Barn, avait crée sa carrière en lui volant une photo, mais de là à tout faire partir en fumée et de façon si violente… cela ne lui ressemblait pas ! Afin de ne pas rester inactive, et pour venger son amour perdu, Romance décide de se rapprocher du faussaire, de révéler au grand jour sa supercherie et de rétablir la vérité… Ce faisant, ce qu’elle va découvrir va encore plus la déstabiliser …

C’est avec beaucoup de curiosité que j’ai commencé ma lecture. J’ai suivi, via les réseaux sociaux la « naissance » de ce roman. J’ai trouvé très judicieux le travail effectué autour de celui ci, éveillant la bête curieuse qui sommeille en moi, titillant mon imagination. C’est donc avec grand plaisir que je me suis fondue dans la vie de Romane. Et on peut dire que nous n’arrivons pas au meilleur moment, elle a l’impression que sa vie entière s’effondre. Elle vient de perdre son lieu de vie, et de travail, dans une explosion qui semblerait avoir été provoquée par son petit ami, Charles, et qu’il aurait péri dans l’accident. Elle est vraiment abasourdie. Soutenue par sa mére, ses sœurs et l’inspecteur chargé de l’enquête, Alexandre Cappa, elle va essayer de démêler ses émotions afin de comprendre comment Charles en est arrivé là. Elle savait le jeune homme très déprimé suite au « vol » d’un de ses clichés, par un autre photographe, Erik Barn. Grace a cette photo, Erik avait gagné un prix et cela l’avait aidé à asseoir sa réputation. Convaincue d’avoir trouver le coupable à son malheur, Romance décide de se venger en rétablissant la vérité, elle veut confondre le voleur et laver l’honneur de l’homme qu’elle aimait. On dit qu’il faut être près de ses amis, mais encore plus de ses ennemis, donc Romane va tout faire pour se rapprocher d’Erik afin de trouver les preuves qu’elle cherche…. Mais elle va en découvrir bien plus … ! Ce que j’aime dans les romans d’Emilie Collins, en plus de ses sujets originaux, et de sa plume, c’est l’impression de douceur qui en émane. Et cette fois encore, je l’ai retrouvé. Après nous avoir plonger dans l’ambiance colorée des fleurs, celle sucrée de la pâtisserie, l’auteur va nous embarquer dans diverses formes d’art et j’ai adoré cela. Elle a illustré ses mots en incluant, ça et là, des photos en rapport avec le texte, c’est très judicieux, cela nous aide à ne faire qu’un avec son récit. Sa plume est fluide et énergique, elle nous surprend, nous accroche et nous fait tourner les pages avidement. J’ai aimé la passion qui est dégagée par cette histoire, que se soit de la relation entre Romane et Erik, mais également avec la famille de Romane et les amis d’Erik. Nous nous retrouvons entouré d’artistes et ils génèrent une énergie incroyable. Tous dans leur domaine, ils libèrent une aura créative qui est exaltante et cela se reflète dans le texte, nous sommes comme porté par ce dynamisme. L’intrigue est sympathique, nous allons suivre les investigations, plutôt laborieuses, de Romane. Très rapidement nous sentons que la situation n’est pas vraiment claire, mais je me suis volontiers laissée guidée par Emilie Collins. Alors oui j’ai senti arrivée certaines choses mais d’autres m’ont surprise, l’histoire est bien ficelée et nous tiens en haleine, c’est très bien fait ^^.

J’ai adoré le personnage de Romane, pourtant avec son caractère doux et rêveur, elle ne rentre pas  vraiment dans la catégorie d’héroïne que j’affectionne en général. Mais il émane d’elle une telle gentillesse qu’on ne peut éprouver pour elle que de la sympathie. Attention, ce n’est pas parce qu’elle est gentille, qu’elle est bête non, elle a du caractère et elle sait l’employer au bon moment (j’ai adoré le coup du café ^^) Sa rencontre avec Erik va être un bouleversement au milieu de la tempête qu’elle vit déjà. Il va révéler la femme qui est en elle, lui donner confiance en elle, j’ai adoré ça !

Erik est un artiste, il voue sa vie à son art, la photographie. Il ne vit que pour capturer la vie à travers son objectif. J’ai adoré son côté charmeur. Ce que j’ai aimé chez lui aussi c’est la complexité de son caractère, c’est un homme foncièrement gentil et passionné, un ami fidèle, mais il a aussi un côté rebelle qui lui donne du piquant. Il est volcanique. Sa rencontre avec sa douce Romance va être un électrochoc. Elle l’équilibre tout en le portant. Elle va lui montrer que l’amour est partage et soutient. Les sentiments qu’il développe pour elle l’effraie et le transcende… J’ai adoré voir le Erik blasé se transformer en Erik amoureux… Le voir transférer sa passion sur le corps de Romance

Les personnages secondaires sont une bouffée d’air frais et de folie. J’ai adoré découvrir les sœurs et la mére de Romane, l’inspecteur beau gosse ainsi que les amis d’Erik … Ce serait fabuleux d’en apprendre plus sur eux (petit message à l’auteur 😉 ) Et j’ai adoré le clin d’œil de la fin 😀

Coeur à corps est une histoire d’amour mais aussi une histoire de femmes, et d’amitié. Un bijou de douceur et de passion qui nous captive et nous envoute. Une romance originale, addictive et touchante, le mélange parfait pour passer un excellent de lecture.. Je vous le recommande vivement…

***

Successivement historienne de l’art et gérante d’un hôtel, Emilie Collins est aujourd’hui diététicienne et naturopathe dans le Loiret. Elle est l’auteur des Délices d’Eve (collection &Moi, 2017)

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *