Le Chevalier d’Eon

25 avril 2012

4 ème de couverture et infos

Le récit débute à Versailles dans les années 1750. Le Roi Louis XV vient d’avoir 40 ans. La marquise de Pompadour est sa nouvelle favorite et elle a beaucoup d’influence sur le roi. Alors qu’un bal est donné un soir à Versailles, des amis de Charles-Geneviève, chevalier d’Eon font le pari que ce dernier s’habille en femme et passe ainsi toute la soirée sans que personne ne doute de son véritable sexe. La ruse fonctionne si bien que Louis XV a très vite des vues sur cette ravissante jeune fille nommée Lia de Beaumont. Charles-Geneviève n’a pas d’autre choix que de dévoiler sa véritable idée au Roi, craignant que cela ne lui coûte la vie… Or, Louis XV préfère plutôt mettre à son profit cette fabuleuse capacité à se travestir en femme. Il engage Charles-Geneviève comme agent secret. Celui-ci doit contribuer à rétablir une alliance entre la grande Russie et la France.
Auteur: Anne-Sophie Silvestre

Editeur: Flammarion

Parution: 05 janvier 2011

 

CHRONIQUE – EVEY –

J’ai reçu ce roman en même temps que L’agence Pinkerton et je dois avouer que je me suis longtemps demandée par lequel j’allais commencer. Mais voila, le 4 ème de couverture de Chevalier d’Eon me rappelait les partie de jeu de rôle endiablées que j’ai pu faire dans l’univers des cours. J’ai donc opté pour lui et je ne regrette pas! Chevalier d’Eon est un très bon roman jeunesse, l’action côtoie les beaux dialogues, les trahisons côtoie l’allégeance, …. Tous les ingrédients pour faire voyager le lecteur sont réunis.

Le public Young Adult pourra aussi y trouver son compte; si il est indulgent avec l’aspect « jeunesse » du livre.

 

On rentre rapidement dans l’univers du roman. Le faste et la folie de la cours envahissent les pages. On découvre ou redécouvre une France puissante et maîtresse du bon goût en Europe. Les descriptions sont bien exploitées et permettent aux lecteurs de vraiment s’immerger dans le roman et dans une autre époque.

Chevalier d’Eon est le premier tome d’une saga et cela se sent. L’auteur prend le temps de poser les personnages, de nous les décrire avec précision, que ce soit leur caractère ou leur physique. On sent aussi assez rapidement que l’aventure qui attend d’Eon dans ce premier tome n’est qu’un amuse gueule. Et c’est tant mieux! Ce livre n’étant pas épais, ce qui est normal vu qu’il est destiné à l’origine à un public de 12/17 ans, la conclusion de cette première « épreuve » est trop rapide à mon goût. Les choses arrivent presque directement toutes cuites dans le bec d’Eon. On aurait aimé qu’il en bave un peu plus. Surtout qu’au final, sa première « épreuve », celle avant d’entrer aux ordres du roi, parait bien plus ardue que celle qui suit.

Malgré tout, les aventures proposées dans ce premier tome sont vraiment prenantes. J’ai une petite préférence pour la première, car le Chevalier d’Eon s’en sort à merveille dans son costume de femme auprès du roi. Malgré la situation souvent critique, l’auteur réussi à mener avec légèreté le texte. La lecture est aisée et permet au lecteur de s’investir plus facilement dans le roman.

Le Chevalier d’Eon est plein de fougue et de jeunesse. Il agit surtout et cela le mène à des situations vraiment délicates. On prend vraiment plaisir à le suivre. Il a un je ne sais quoi qui entraine le lecteur dans son sciage. L’auteur a vraiment réussi quelque chose que beaucoup ne savent pas faire…rendre un personnage familier.

Les autres personnages sont tous aussi intéressants les uns que les autres. Le roi de France est… digne de ce qu’on attend d’un roi :).

Les coéquipiers du Chevalier d’Eon sont présentés plus ou moins en profondeur. Mais en refermant le roman, on sait qu’on veut en apprendre plus. Les histoires personnelles de ces personnages semblent tout particulièrement intéressantes.

C’est donc un panel intriguant et attirant de personnages que nous propose Anne-Sophie Silvestre. Saupoudrez la dessus une intrigue principale complexe et captivante, une mini intrigue intéressante et vous obtenez un très bon roman jeunesse: Chevalier d’Eon.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.