C’est LUNDI !!! Que lisez vous n°147 ???

by on 4 juin 2018

J’ai découvert ce rendez-vous sur le Blog de Galleane. Je le trouve sympa et espère qu’il fera vivre encore un peu plus le blog. Nous avons hâte d’avoir vos premiers retours.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

 

*Béa*

Avis entier ici

Avec cette série, Tillie Cole arrive à faire rimer horreur avec bonheur. Un univers oppressant et original (j’ai adoré découvrir le monde de la mafia russe^^), des personnages attachants, des émotions fortes, tout est fait pour nous rendre accro… et ca fonctionne à merveille ! N’hésitez plus, venez découvrir les Ecorchés ^^

*Evey*

Avis en cours

Pour Maud c’est une déception :s

 

*Béa*

 

Ellie est horrifiée de découvrir que le laboratoire dans lequel elle travaille mène à bien des expériences sur des sujets humains, leur injectant de l’ADN animal pour créer une nouvelle espèce.
Lorsqu’elle se prend d’affection pour l’un de ces cobayes, elle risque tout pour le sauver – même s’il doit pour cela la haïr. Car Rage n’a jamais connu l’amour ou la pitié, et il ne pardonne pas la trahison.
Une fois libre, il jure de la tuer, mais lorsqu’il la tient entre ses griffes, ce n’est plus la haine, mais le désir qui envahit son âme…

*Evey*

Peut-on arrêter de rêver à seulement 17 ans ? Après un drame familial, Jade s’est jurée de ne plus s’attacher à qui que ce soit. Plus facile à dire qu’à faire…Surtout quand elle se retrouve dans une famille d’accueil où le fils aîné Sasha, sportif et séduisant, incarne tout ce qu’elle déteste ! Mais les deux adolescents pourraient avoir bien plus en commun que ce qu’ils croyaient au premier abord.

 

*Béa*

Elle s’attendait à tout sauf à lui…

Lorsqu’elle a décidé de passer trois mois dans le Mississippi pour y rejoindre sa meilleure amie, Phoebe s’attendait à y trouver beaucoup de choses. Elle s’attendait à rencontrer des alligators, à déguster du poisson frit, à naviguer sur le célèbre fleuve et même à éprouver quelques difficultés d’adaptation face à l’accent sudiste. Mais tomber sur un spécimen masculin local sarcastique, pétri de préjugés et irritant au possible nommé Jason, ça, elle ne s’y attendait pas ! Comment peut-on être aussi borné et désagréable ? Mystère. Le pire, c’est qu’avec ses magnifiques yeux gris métallique, sa peau hâlée et ses larges épaules, Jason est tout à fait charmant… dès lors qu’il ferme la bouche. Reste plus qu’à trouver une façon de le faire taire. Et, pour ça, Phoebe a une ou deux idées assez tentantes…

 

*Evey*

En cours de réflexion, mais ce sera un Hachette  … 😉

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.