C’est LUNDI !!! Que lisez vous n°119 ?

13 novembre 2017

J’ai découvert ce rendez-vous sur le Blog de Galleane. Je le trouve sympa et espère qu’il fera vivre encore un peu plus le blog. Nous avons hâte d’avoir vos premiers retours.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
Ce que j'ai lu la semaine passée

*Béa*

COUP de COEUR 
Avis entier ici
Ce roman est un bonbon, une sucrerie acidulée et pétillante, autour d’un couple beau et attachant, qui nous rend accro… C’est un réel COUP DE COEUR  pour moi, que je ne peux que vous recommander ^^
 ***
 
 Avis entier ici
Ce roman est une vraie bonne surprise, une histoire captivante et un couple très attachant et émouvant, je me suis laissée emportée par cette avalanche de sentiments et de passion … La fin nous prend au dépourvu, Tracy Wolff lâche une bombe et nous laisse pantelant… J’ai hâte d’avoir la suite entre les mains !
***
  
Avis en cours 
*Evey*
Avis entier ici
Malgré un univers superficiel puisque Zoe Aasen décrit un lycée américain classique avec sa reine et ses sportifs en vogue, l’intrigue noire et mystique contre balance ce point qui pourrait être gênant. Oui, j’en ai parfois marre des filles trop « filles j’aime les fringues et ohhh ce rouge à lèvre est trop top ! ». Trop de superficiel, tue le superficiel. On se prend au jeu et au final certains chapitres sont vraiment addictifs. Le récit bien qu’inégal dans son intensité ne perd pas le lecteur. La fin en climax est pour moi le gros atout de « Léger comme une plume, raide comme la mort ». Un roman atypique, avec des points noirs certes, mais qui donne des frissons et des doutes sur un simple jeu d’adolescentes. Qui veut jouer avec moi maintenant ?

 

*Béa*

 

Dylan Savage est un électron libre. Elle se démène pour survivre, entretenir sa mère, obtenir son stage dans une grande multinationale et faire fonctionner son groupe de rock… La solution : organiser des soirées underground. Tout roulait jusqu’à sa rencontre dans une demeure de Neuilly-sur-Seine avec le sexy Gaspard Maréchal, riche héritier d’une grande société spécialisée dans les médias, torturé par son passé.

Le jeu de séduction qui s’impose entre eux sera dévorant, insatiable.

Alors que leur milieu respectif les oppose, réussiront-ils à surmonter les obstacles et leurs différences ?

 

*Evey*

 

 

10 h 08 – KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi !

10 h 09 – SYLVIA
Tyler est revenu.

10 h 11 – MATT.

Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT !

10 h 27 – AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.

10 h 30 – TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous.

Aujourd’hui vous allez m’écouter.

***

Côtoyer des suicidaires, le meilleur moyen d’aimer la vie !
Certains récupèrent les chats, d’autres les suicidés.
Alors qu’il s’apprête à effectuer le grand saut, Fred est sauvé in-extremis par deux petites mamies aussi muettes qu’adorables. Chez elles, il va découvrir une communauté de suicidaires drôles et désabusés, ne cherchant tous qu’une seule chose : retrouver le goût de vivre.
En injectant tendresse et légèreté pour parler d’un sujet aussi grave, Tout le bonheur du monde (tient dans ta poche) réussit un tour de force, celui de nous faire redécouvrir les petites merveilles de l’existence à travers les yeux de quelqu’un qui réapprend à vivre. Euphorie assurée.
Mes prochaines lectures

*Béa*

 

 

Une passion aussi sulfureuse… que sérieuse ?

Toujours le sourire aux lèvres, Gage Simpson a tout ce qu’il faut pour être heureux : le métier de ses rêves, la famille de son cœur et il n’est jamais à court d’hommes bien chauds avec qui partager son lit. Mais lorsqu’il rencontre Brady Smith, un chef cuisinier, balafré et tatoué, au passé torturé et dénué de tout humour, Gage est malgré lui tenté de s’y brûler les ailes. Cette aventure incandescente mais temporaire pourrait bien être le début d’une toute autre histoire…

*Evey*

Fitz, l’assassin royal, est à la retraite et coule des jours paisibles, entouré de sa femme Molly et de ses enfants. Un soir, trois inconnus se présentent en se disant ménestrels puis s’enfuient dans une tempête de neige, tandis qu’une messagère disparaît soudainement sans avoir remis son message à Fitz. Quinze ans plus tard, Fitz se désole de n’avoir aucune nouvelle du Fou…

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.