Ce que nous avons perdu de Gayle Forman chez Hachette

30 septembre 2018

Présentation de l’éditeur

Freya est une « chanteuse née ». En tout cas, c’est ce que son père lui a dit.
Maintenant que sa voix l’a lâchée, que lui reste-t-il ?
Harun erre. Sans James. Qui lui a dit de « dégager de sa vie, connard ».
Pas moyen de l’oublier. Mais comment se faire pardonner ?
Nathaniel débarque seul à New York. Sans son père.
Finie, leur « fraternité à deux ».
Un pont, un pas en arrière, une chute : trois destins se percutent.
Ensemble, ils vont apprendre à surmonter ce qu’ils ont perdu.

 

Auteur: Gayle Forman

Editeur: Hachette

Parution: 29 aout 2018

Je dois avouer que j’attendais beaucoup de ce nouveau de Gayle Forman. Je suis une grande fan de l’auteur et ce depuis son premier roman. J’ai eu la chance de la rencontrer et cette rencontre a énormément compté pour moi.  Notre échange m’a vraiment émue. Malheureusement ces 3 derniers romans (pour un an, pour une nuit, pour un jour) qui se déroulaient avec le même back ne m’ont pas du tout transporté. Ce roman était l’occasion ou non de me réconcilier avec les écrits d’une personne que je trouve formidable.

« Ce que nous avons perdu » est un diamant littéraire, j’ai été bouleversé par les 3 personnages principaux et leurs histoires qui s’entremêlent. Gayle Forman a réussi avec les mots à me faire passer de nombreuses émotions. Sa plume m’a totalement transportée dans la vie de Freya, Harun et Nathaniel.

L’histoire suit tour à tour les 3 protagonistes du roman, changeant les points de vue sans toutefois qu’ils soient les narrateurs. Ce tour de force permet de découvrir et connaitre pleinement les personnages. On comprend leurs réactions, leurs façons de voir la vie et de vivre.

Freya, Harun et Nathaniel sont tous les trois tout particulièrement touchant, mais je dois avouer que mon chouchou est Nathaniel. Il a en lui des cicatrices qui ne peuvent pas laisser de marbre. Je pense que vous aussi vous ne pourrez que craquer pour ce jeune homme.

Gayle Forman, avec ce roman, aborde plusieurs thèmes durs, violents, perturbants. Ce roman n’est pas toujours facile à lire aux vues de ces sujets, toutefois il ne faut vraiment pas passer à côté. Si vous avez plus de 15 ans, n’hésitez pas et lancer vous dans la lecture de « Ce que nous avons perdu ».

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.