Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home chronique Captive de Minuit : Minuit tome 8
formats

Captive de Minuit : Minuit tome 8

Publié le 13 août 2016 par dans chronique

Description et infos 

« Entrez dans le monde des vampires de Lara Adrian, vous serez captivés !  » J.R. Ward, auteure de « La Confrérie de la Dague Noire »

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Jenna Darrow a survécu à la profanation de son corps et de son âme. Mais elle doit désormais faire face à d’étranges séquelles que seuls les guerriers vampires de l’Ordre peuvent l’aider à comprendre. Sous leur protection, elle va faire la connaissance de Brock. Ce mystérieux vampire a un don singulier : ses mains ont le pouvoir de réconforter, de soulager la douleur et d’éveiller le désir.
Mais tandis que Jenna et Brock explorent les limites de la passion qui les unit, un terrible secret surgi du passé de ce dernier va mettre en péril la vie de sa maîtresse mortelle.
Auteur : Lara Adrian
Parution : 23/11/2012
Editeur : Milady
Avis de Béa 
En regardant la fin d’une de mes séries chouchoutes (Penny Dreadful pour ne pas la citer ^^) je me suis rendue compte que cela faisait quelques temps que je n’avais pas lu de Bit Lit et que les vampires me manquaient… C’est comme ça que j’ai décidé de reprendre le cours des Minuit …
Jenna est la meilleure amie d’Alex (héroïne de précédent tome) et elle est sauvée d’une attaque très violente par celle ci et les guerriers de l’Ordre. C’est désormais avec les membres de l’organisation armée qu’elle va devoir apprendre à vivre car eux seuls peuvent l’aider dans sa situation actuelle. Pour Jenna, le don de Brock, apaiser les douleurs, est une bénédiction car il va la soulager et la soutenir lors de cette épreuve mais cette proximité va entraîner des choses que ni lui, ni elle, ne sont prêts à affronter …
Je dois reconnaître que j’ai eu un peu de mal à remettre en place certains éléments et certains personnages au début de ma lecture … Mais c’est de ma faute, cela fait un an que j’ai laissé cette série de côté (vilaine Béa!! )Mais rapidement, grâce à Lara Adrian (et à mes précédents avis pour la mémoire), j’ai réussi à me replonger dans l’action … Et je dois avouer que ce tome n’en manque pas. L’histoire commence seulement cinq jours après la fin de l’opus d’avant (les membres de l’Ordre ont trouvé l’Ancien chez Jenna, et après une poursuite ils avaient tué leur ancêtre…) et l’auteur nous entraîne très vite au cœur du combat qui fait rage entre Lucan et ses hommes, et Dragos, le vampire aux desseins violents et sanglants. Après être restée au point mort pendant quelques temps, l’intrigue principale avance pas à pas et Lara Adrian n’hésite pas à faire monter doucement la pression en truffant son texte d’indices et de rebondissements surprenants. Au delà de cela, l’auteur aborde d’autre sujet, avec Jenna et Brock, plus sensibles (comme le fait de gérer la culpabilité, ou la perte d’un proche) et elle le fait avec justesse. Ce que j’ai apprécié également c’est que même si l’Ordre est, à la base, composé uniquement d’hommes, ils laissent la part belle à leurs compagnes (qui sont de plus en plus nombreuses faut dire) aussi bien dans leurs vies que dans leur lutte. Virils mais pas machos les gars 😉
En farfouillant dans ma mémoire, je me suis rappelée de l’arrivée de Brock au sein de l’Ordre. Cela fait une année qu’il participe à la chasse aux Renégats et celle de Dragos avec les autres membre de la lignée. C’est quelqu’un de taciturne, en plus de son combat quotidien il lutte contre ses propres démons depuis plusieurs dizaine d’années. Son don fait de lui un être d’exception et il est très utile à sa communauté, mais surtout c’est un protecteur dans l’âme.
Jenna, nous l’avions découverte dans le tome précédent. Ex trooper en Alaska, elle a vécu des heures sombres et dures avant de subir l’attaque qui va radicalement changer sa vie. Élevée à la dure, sa carapace déjà dure s’est vu renforcée au fil des années de solitude. Pour Jenna les sentiments sont une preuve de faiblesse et cela m’a un peu gênée au début… Mais la proximité de Brock va aider Jenna à aller de l’avant et à s’ouvrir aux autres…
Nous retrouvons également, la quasi totalité des protagonistes des tomes précédents, et cette famille recomposée est un vrai régal !
Même si je l’ai « un peu » laissé de côté ; cette série, et la plume de Lara Adrian, sont toujours aussi addictive. Je n’ai pas trop accroché au début au couple Jenna/Brock mais sur la longueur ces deux êtres abîmés m’ont touché. L’intrigue avance, prend une nouvelle direction … Je n’attendrais pas un an avant de lire le prochain ^^
***
***
lara-adrian-130091-250-400
Lara Adrian est un auteur américain qui écrit des histoires de vampires contemporaines et sombres.
Sa famille remonte au Mayflower et descendante de la cour du Roi Henry VIII. Lara Adrian vit avec son mari dans la région côtière de la Nouvelle-Angleterre, où elle profite des charmes de cimetières centenaires, du confort moderne et des embruns de l’océan Atlantique.
 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *