My brother (1 et 2 ) de Rize Shinba chez Pika

by on 5 octobre 2017

Présentation de l’éditeur

Kotono a un frère génialissime, Yûga, qui étudiait à l’étranger. Celui-ci possède un charisme et une beauté naturelle qui font craquer tous ceux qui le croisent. Garçon ou fille tombent sous son charme pour son plus grand plaisir… De retour au Japon, sa cible amoureuse ne serait-elle pas le petit ami de Kotono : Haruichi ?!

Auteur: Rize Shinba

Editeur: Pika

Parution: 23 aout 2017

Quand j’ai lu le communiqué de presse de chez Pika, je me suis dit : “il y a moyen de bien rigoler avec ce manga”. Ni une, ni deux, je le reçois et me lance dans sa lecture. Et bien vous savez quoi ? J’ai enchainé les 2 tomes (saga en 2 tomes) en 24h. Préparez-vous pour un manga original, déjanté sur les bords et attendrissant.

 

Kotono est une jeune fille tranquille et amoureuse en secret de son meilleur ami. Discrète, elle aide les autres et participe beaucoup aux activités du lycée. Son univers est chamboulé quand son grand frère, Yûga, revient au Japon (après des études à l’étranger). Jeune homme charismatique qui fait craquer toutes les femmes, mais aussi tous les hommes, Yûga est sûr de lui. Kotono a l’impression de retomber dans le cauchemar de son enfance, être dans l’ombre de son frère « tellement parfait ».

L’histoire est vraiment bien menée et nous propose des rebondissements bien sympathiques. L’auteur part dans des délires de séductions totalement fous. Il a été courant que je me dise : « non, mais non ! Yûga ne peut pas faire ça ! ». Et ce qui est marrant, c’est que même si part moment on déteste le jeune homme, bah au final il nous fait fondre nous aussi… pathétique que nous sommes…  Viennent s’ajouter à la présence un peu trop imposante de Yûga les quiproquos sentimentaux avec Haruichi (le meilleur ami de Kotono). Succulant !

Rize Shinba donne un rythme assez rapide à son manga, ce qui fait que le lecteur « mange » les pages sans s’en apercevoir. Les scènes s’enchaînent, parfois drôles, parfois touchantes, parfois mélancoliques, … On ne s’ennuie pas. On se demande toujours ce que nous réserve le prochain chapitre.

Kotono est une jeune fille vraiment attachante. Elle est bourrée de doute, toutefois elle travaille sur ce « défaut ». Elle est vraiment pleine de bonne volonté. On a envie de la pousser à réussir ses vœux. Kotono est mignonne mais ne le soupçonne pas. Elle est pure d’une certaine façon et c’est touchant. Et même si je n’ai pas eu un frère envahissant, je comprenais ce que vivait Kotono.

Yûga est un personnage qui divise. Il est sympathique, drôle et touchant et en même temps totalement irresponsable, farfelu, sûr de lui comme personne, sans gêne. Une page on a envie de le serrer dans nos bras et la page d’après on veut le frapper avec un marteau en bois de 10 tonnes. Yûga n’a pas un mauvais fond. Il est même au final très protecteur avec sa sœur. Toutefois, il adore être le centre du monde :p  et ce au dépend des autres.

Rize Shinba aborde aussi le délicat sujet de l’homosexualité, mais pas sous l’angle de la discrimination sociale. Ici, on parle juste d’une relation amoureuse normale mais entre personne du même sexe. Et ça fait du bien ! Pas de jugement de valeur. Pas de critique. Juste de l’amour !

 

Cette duologie est pleine de peps et de beaux moments. Vous ne regretterez pas votre rencontre avec Kotono et surtout l’incroyable Yûga.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *