Black Ice

26 mars 2015

download

 

Présentation de l’éditeur

En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux beaux inconnus. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage.
Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés…
Auteur: Becca Fitzpatrick

Editeur: Le MsK

Parution:  04 février 2015

 

 

 

CHRONIQUE EVEY

 

Quelle claque !!!! Naïvement, je me suis dit en recevant le roman que cela allait surement ressembler à ce qu’avait fait Becca Fitzpatrick. Attention j’avais beaucoup aimé la saga « Hush Hush », mais je la trouvais parfois un peu trop guimauve. Bref, je ne m’attendais pas du tout à ce qui allait m’arriver ! Et je peux vous dire une chose, ce roman est juste GENIAL ! Un vrai coup de cœur ! Aller, je vous dis pourquoi.

 

Britt est une jeune fille qui n’est pas spécialement aventureuse, elle est plus du style plage que randonné en montagne. Mais voila, cette année, elle a décidé de ne pas suivre ses copines et d’aller quelques jours avec sa meilleure amie (Korbie) et le petit ami de cette dernière dans la résidence secondaire des parents de Korbie. Au programme marche, marche et marche. Britt veut prouver à son ex petit ami (le frère de Korbie) qu’elle n’est pas la gamine superficielle qu’il imagine. Les choses tournent plus ou moins bien pour Britt puisque les parents de Korbie ont obligé Calvin (l’ex) à accompagner les lycéens. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu. Les deux filles se retrouvent prise au piège d’une grosse tempête et doivent chercher un refuge pour la nuit, voir plus si la tempête persiste. Après une bonne marche, elles rencontrent enfin un chalet. Deux jeunes hommes l’habitent, et si l’un d’eux est très accueillant, ce n’est pas la même chose pour le second.

J’aimais déjà la plume de Becca Fitzpatrick, mais ici elle se renouvelle et ce, avec brio. Ce roman est une perle dans son genre et les passionnés de thriller sont gâtés. L’auteur nous fait passer par de nombreuses émotions, des plus superficielles aux plus angoissantes. On vit l’histoire à travers Britt et c’est juste génial. Vous aimez vous faire peur, avoir des frissons, crier sur l’héroïne qu’il ne faut pas qu’elle fasse quelque chose ? Alors ce livre est à 200% fait pour vous !

Les rebondissements sont nombreux et étonnants. Je n’en ai vu venir que quelques uns. Et surtout par moment; on a juste pas envie de croire ce que l’on lit, ou imagine qui va se passer. Le rythme est soutenu et ne laisse que peu de moment de respiration au lecteur, mais ça n’est pas grave, on restera en apnée le temps qu’il faudra.

Le froid glaçant de l’hivers et des situations ancre ce roman dans un univers où le frisson est roi. J’ai vraiment aimé la manière dont Becca Fitzpatrick utilise le frisson sous toutes ses formes. Et ce livre n’est pas sans me rappeler la saga, l’univers et le style de Monsieur Stieg Larsson.

Britt, bien qu’ultra superficielle, voir petite fille gâtée qui tire vers la peste ne m’a pas spécialement énervée dans les premiers chapitres. La rencontre de son ex par hasard est juste jubilatoire, car qu’est ce qu’on aimerait pouvoir faire ce type de scène dans la vraie vie… Petit à petit, Britt change et devient de plus en plus forte. Cela ne se fait pas en un clin d’œil et c’est cela qui est passionnant. On n’a pas une super héroïne qui se découvre mais une jeune fille qui va chercher au fond d’elle la force dont elle a besoin. Elle se révèle et quel personnage passionnant. Quand on termine le roman, on se dit qu’on aimerait avoir une amie comme ça, voir être comme ça dans ce genre de situation.

Korbie est un des personnages secondaires qui est important. Tout aussi futile que Britt, elle décroche quand même la palme de la crétinerie. Son cerveau doit avoir la taille de celui d’une poule (et encore c’est méchant pour les poules). Korbie m’a énervé du début à la fin, et c’est aussi pour cela qu’elle est importante… Elle permet de mettre Britt en valeur et surtout aide le lecteur à se rendre compte de l’évolution de Britt.

Je ne vous parlerais pas des personnages masculins car cela vous donnerait, je trouve, trop d’indices. Je vous dévoile juste que l’un d’eux est juste a étouffer… qu’un autre n’est pas mieux… et qu’enfin il y en a un qui a fait faire des bons à mon petit cœur ;p.

 

Bref comme je vous l’ai dit en introduction, « Black Ice » est juste une tuerie ! (attention je ne parle pas littéralement). La plume de Becca Fitzpatrick est juste époustouflante dans ce style, on est prit par l’histoire et les personnages rapidement. Lire la dernière page donne juste un goût de « j’en veux encore ». Ne manquez pas ce roman !

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.