Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
Home Actu Chronique Half Bad tome 3 – Quête Noire
formats

Half Bad tome 3 – Quête Noire

 

Présentation de l’éditeur

L’Alliance des sorciers libres a été dispersée. Comme tous ses compagnons, Nathan se cache. Mais il ne renonce pas à la guerre, sa guerre. Une amulette secrète lui donnerait le pouvoir de sauver l’Alliance. Nathan part à sa recherche, au risque de s’y perdre, et de perdre tout ce qu’il aime.

Auteur: Sally Green

Editeur: Milan

Parution: 25 mai 2016

*

*

*

CHRONIQUE EVEY

 

Comme je vous l’ai dit dans la chronique de second tome, je voulais à tout prix enchaîner les deux romans à la suite. C’est donc chose faite et j’avoue que je suis contente d’avoir attendue, me souvenant parfaitement de tout, j’ai été un million de fois plus emportée par ce dernier opus de la saga « Half Bad ». Cela ne marche pas avec toutes les séries mais je dois dire que là, c’était une bonne idée. Bref il est temps de chroniquer un roman qui m’a laissé totalement vidée avec une boule dans la gorge comme je n’en ai que rarement.

 

Le roman commence exactement là où le second tome nous avait laissé. Dès les premiers chapitres on sait que l’assaut est proche et que l’Alliance va tenter le tout pour le tout en se basant sur les capacités de Nathan. Chose étonnante, à aucun moment le jeune homme ne fait allusion à une quelconque pression, alors que l’on voit bien que pour les autres il est l’unique clé. Nathan est concentré sur sa propre mission qui « par chance » se trouve être quasiment la même que celle qu’on lui confie.

Si dans un premier temps l’action est sous forme de minuscules touches par-ci par-là, petit à petit elle s’impose jusqu’au final où le lecteur n’a même pas une seconde pour reprendre son souffle. La tension monte chapitre après chapitre. Sally Green joue avec nos nerfs d’une main de maître. Son écriture est toujours aussi fluide et permet au lecteur de s’immerger entièrement dans les intrigues. J’adore le style de cette auteur. Il est simple mais en même temps assez travailler pour satisfaire toutes les envies que pourraient avoir le lecteur.

Nathan est devenu une pièce à deux faces. Son côté sorcier noir et exécutant de son père le mène vers les meurtres multiples et sans remord. Son côté blanc, lui, va l’aider à passer au dessus et trouver son équilibre, qui il est. Nathan se prouve à lui-même qu’il n’est pas qu’une machine à tuer. Personnage complexe dès le premier tome, Nathan devient de plus en plus étoffé. On sait ou pense savoir, comment il va réagir. Sally Green nous offre un personnage fort et alambiqué. J’ai rarement vu un personnage autant développé en YA. Et je dois avouer que cela est juste formidable. Dans ce dernier tome, et comme dans les 2 premiers, Nathan a réussi de nombreuses fois à me bouleverser. Une alchimie très forte s’est faite entre nous. C’est pour moi vraiment douloureux (d’ailleurs en écrivant la chronique j’ai la boule au ventre) de quitter ce personnage. Je crois que le denier personnage YA à m’avoir fait cela est Katniss.

Les personnages secondaires sont toujours aussi bien traités. Ils ne font pas partie du décor, ils sont des pièces essentielles dans l’échiquier « Half Bad ». Gabriel est plus touchant que jamais, Célia devient une autre femme, Arran trouve sa voie, …

 

Je ne veux pas vous en révéler trop mais je peux vous dire une chose, j’ai terminé « Half Bad – Quête noire » totalement vidée (il m’a fallu quelques minutes pour retoucher terre), avec de grosses traces de larmes sur les joues. La fin choisie par Sally Green est juste la fin parfaite. Elle est magistrale et je m’incline devant le talent de l’auteur. « Half bad » restera dans mon cœur longtemps, tout comme Nathan. L’auteur donne à sa saga une dimension poétique et sage, douce /amère, imprégnante. Si vous n’avez pas encore mis votre nez dans cette saga, il est encore temps. Ne passez pas à côté.

PS : Attention, certaines scènes sont dures et violentes. Lecteur sensible fait attention à toi.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *