Amour Immortel : BAD tome 4

19 septembre 2017

Description et infos 

Elle est sa raison de vivre. Il est sa raison de fuir.

Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose  : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça  : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus  : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution  : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

Auteur : Jay Crownover

Editeur : Harlequin Collection &H

Parution : 13/09/2017

 

 

 

Amour Interdit   Amour Dangereux   Amour Coupable

 

Attention risque de spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents

 

Pour moi, une histoire de Jay Crownover est une valeur sure et je fonce les yeux fermés ! Et là c’est encore plus le cas car la fin du précédent opus de BAD nous avait mis l’eau à la bouche ^^ Un grand merci aux éditions Harlequin ainsi qu’à Netgalley pour l’obtention de ce roman (entre temps je l’ai commandé en version papier et il est déjà à côté de ses « petits frères » lol)

Nassir Gates est une figure emblématique de The Point, et il représente tout ce qu’il y a de pire… Même pour Honor/Keelyn, la jeune et jolie strip-teaseuse du Spanky’s…Enfin pas vraiment car dès leur première rencontre elle a su voir par delà la façade froide et mortelle du jeune homme mais elle a également compris, à ce moment là, qu’il fallait qu’elle reste le plus loin possible de lui. Cependant Nassir n’est pas de cet avis ! S’il faut qu’il dédie sa vie à être à la hauteur de cette femme il le fera…à n’importe quel prix…

Ce que j’aime avec les bad boys c’est que plus ils sont bad,  meilleure est la révélation de leur côté « love », plus leur carapace est dure, plus leur cœur est tendre… et Nassir est vraiment, vraiment mauvais … J’en frissonnait d’anticipation ! Dès le début de notre lecture Jay Crownover nous donne le ton en nous expliquant ses choix pour la personnalité de son personnage principal et nous dévoile son passé, j’ai vraiment apprécié car cela donne une autre dimension au personnage, déjà très charismatique. Nous retrouvons ici tous les éléments que nous aimons dans cette série : l’auteur nous montre, une fois de plus les mauvais côtés de l’être humain, la noirceur et la violence dont il peut faire preuve (le comportement de la mère de Nassir m’a crevé le cœur, m’a révoltée), mais elle arrive à les utiliser pour sublimer ses personnages, elle met en avant la force de caractère, l’obstination, elle utilise l’amour en baume pour tous les maux, et tout cela avec une plume directe et fluide. Nous sommes entrainés à la suite de Nassir et Keelyn, car même si l’on se doute de comment cela va finir nous voulons découvrir les méandres de leur histoire, les virages (et il y en a ^^) de leur parcours. Dans un premier temps, nous assistons à leur rapprochement, chargé de frustration et d’entêtement puis ils laissent éclater leur relation et là,  c’est une passion torride qui nous enveloppe et nous ensorcelle ( comme seul le Diable peut le faire 😉 )

Nous avions fait la connaissance de Nassir dès le premier tome de cette série, et pas dans les meilleures conditions car pour étendre son pouvoir sur la ville, il a fait des choses plutôt moches, pas vraiment légales (c’est peu de le dire ^^) et s’est mis beaucoup de monde à dos (dont Bax). Après la mort de Novak, il a prit sa relève et régit la ville d’une main de maitre. Il a la réputation (totalement justifiée) d’être le Diable et de n’avoir ni peur, ni clémence. Lui qui voulait se fondre dans la masse, il a opté pour être au sommet de la chaine juste pour protéger Honor… car aussi loin que je me rappelle, l’auteur a toujours sous entendu de l’attention qu’il portait à la jeune femme. Jay Crownover va nous montrer à quel point Nassir peut être mauvais, jusqu’où il peut aller pour arriver à ses fins mais elle va également nous dévoiler la facette que seule Key peut voir et celle là elle est magnifique. J’ai toujours aimé Nassir car même si il a du sang sur les mains et qu’il peut se montrer cruel, sa façon de régner sur The Point montre qu’il veut arranger les choses, certes à sa manière mais il apporte des améliorations à la vie de la ville, enfin je trouve…

Honor/ Key nous avait été montré comme une femme forte dans les premiers tomes. Et c’en est une. Elle a de l’ambition, ne veut qu’une chose être indépendante et j’ai adoré ce trait de caractère. En fait j’ai adoré le personnage de Key. J’ai un peu regretté que son passé ne soit pas trop exploré car j’aurais aimé en savoir plus sur elle. Tous les choix qu’elle a fait dans sa vie n’ont qu’un but qu’elle soit libre et c’est pour cela qu’elle fuit Nassir car elle a su, dès le premier regard, qu’il la capturerait ! Key va lutter de toutes ses forces contre lui, mais même si elle lui cède, elle ne se laisse pas faire. En plus d’être belle et forte, elle est futée, intelligente, courageuse et drôle. Comme Nassir, quand elle veut quelque chose, elle l’a mais elle utilise plus la sensualité, alors que lui c’est la crainte, elle est maligne et audacieuse… je suis vraiment fan de Key 😀

Nous avons également des nouvelles des anciens protagonistes et plus particulièrement de Race, Titus et Reese.

Avec Amour Immortel, Jay Crownover nous montre un Amour qui est une guerre avec comme armes la passion et les sentiments. Encore une roman qui se lit et qui se vit, qui nous fait vibrer. J’espère avoir de nouveau l’occasion de retourner dans The Point, il n’y fait pas bon vivre mais on aime y aller ^^

 

***

Tout comme les personnages de ses romans, Jay Crownover est une grande amatrice (et collectionneuse  !) de tatouages. Lorsqu’elle a pris conscience qu’elle ne deviendrait pas la rock star qu’elle rêvait d’être depuis ses huit ans, elle a décidé d’embrasser son autre passion  : l’écriture. Très vite remarquée et couronnée par les lecteurs et les critiques, elle fait aujourd’hui partie du top des  New York Times  et  USA Today.

 

Please follow and like us:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.