Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail
formats

Alive

41oRnopzO8L._SX309_BO1,204,203,200_

 

Présentation de l’éditeur

 » J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste
devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle.  »

Auteur: Scott Sigler

Editeur: Lumen

Parution: 11 février 2016

 

CHRONIQUE EVEY

 

Je ne sais pas quelle taille va faire ma chronique pour ce roman. Chose que je sais déjà par contre, c’est qu’il n’y aura aucun spoiler, comme le demande l’auteur aux bloggeurs. « Alive » fait parti des romans que je mettrais dans la case « ovni ».  Ce livre n’est pas comme les autres, il a un truc qui le fait vibrer différemment. J’espère que vous aussi vous ressentirez ça quand vous le lirez.

 

Em se réveille dans un « cercueil ». Paniquée, elle réussie à s’en sortir et découvre qu’elle n’est pas la seule personne dans la pièce. Autour d’elle, plusieurs « cercueils » sont ouverts ou fermés. Ceux ouverts donne un spectacle assez difficile à supporter. Mais cela ne va pas empêcher Em d’ouvrir les autres. Rapidement la jeune fille découvre des compagnons aux diverses caractères. Cette petite équipe va se mettre en route, à la recherche d’une sortie.

Voila je ne vous en dit pas plus.

Je dois vous avouer de suite que vers la moitié du roman je me suis demandée si j’allais le continuer. J’avais l’impression que l’intrigue tournait en rond. Que rien n’arrivait vraiment. Mais j’ai persévéré. Et je peux vous dire que j’en suis bien contente car sinon je serais passé à côté d’un roman tout juste génial !

En fait, l’auteur a été très audacieux dans ses choix de rythme. Et cela a payé. On se retrouve à 200% dans la peau de l’un des personnages. On vit à leurs rythmes, on tourne en rond avec eux, on découvre avec eux, … Je me suis rarement sentie aussi fortement en symbiose avec des personnages et un univers que dans « Alive ». J’étais littéralement dans le livre.

Mais là encore je ne vous en dis pas plus…

Il y a plusieurs personnages principaux, même si on ne voit les choses que depuis l’une d’entre eux. Si je ne me suis pas identifiée à l’un des personnages, c’est tout simplement que le lecteur a sa place en temps que personnage à part entière.

Em (la narratrice) est une jeune fille vraiment courageuse et sympathique. Elle découvre avec nous ses côtés obscurs et cela ne fait que la rendre plus humaine. Scott Sigler nous propose des personnages tout en relief. Le « bien » et le « mal » se mêlent harmonieusement. Certains sont des stéréotypes conditionnés à certaines réactions mais cela n’enlève en rien la complexité de leurs caractères.

 

Scott Sigler est d’une subtilité vraiment déroutante et fantastique. Une fois que j’ai compris comment l’auteur avait construit son roman, comment il m’avait bluffé dans un premier temps ; au risque de pouvoir me perdre, je n’ai pu constater qu’une seule chose. Ce roman est juste GENIAL ! AMAZING (pour être plus précise). C’est un Ovni que nous offre les éditions Lumen. Je ne sais pas si je retrouverai cette année (sortie du second tome en VO le 5 avril 2016) dans ce « genre » de roman, un livre qui m’emporte ainsi. « Alive » est un diamant aux milles facettes et Scott Sigler un tailleur de génie.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *