Le dernier Vampire

30 janvier 2012

 

4ème de couverture et infos

Une série de meurtres étranges frappe les laboratoires de l’Inserm à Paris. Les victimes, de brillants hématologues et cancérologues, ont toutes été vidées de leur sang… Le capitaine Christine Deroche est chargée de l’affaire et pense tout d’abord mener une enquête de routine, mais elle reçoit bientôt des bouquets de fleurs et des messages mystérieux qui font le lien entre son passé et celui de l’assassin. Puis ses proches disparaissent un à un et la mission tourne au cauchemar. Commence alors, pour Christine et son équipe, un voyage dangereux et palpitant, à Paris, Bordeaux et le long de la Garonne, sur la piste d’un meurtrier à la fois victime et bourreau, inquiétant et flamboyant.

Auteur : Jeanne Faivre d’Arcier

Editeur : Bragelonne

Parution : 20 janvier 2012

 

CHRONIQUE de Lizzy

Pour changer, je vais commencer par le gros point négatif de ce livre.  On ne sait jamais que l’auteur passe par là, pour une des rares fois où il s’agit d’une personne francophone j’en profite.  Alors, ce qui m’a fortement déplu dans votre livre c’est que déjà il se lit trop vite, et pour finir: j’en veut encoooore!!!!

Vous l’aurez compris, c’est un coup de coeur.  Un roman entre le polar et le fantastique, un mélange très réussi avec des notes d’histoire française travaillées qui m’ont donné l’envie d’en savoir plus sur ce dernier vampire et la Révolution (oui, en Belgique on en parle à peine de ça desolée lol)

Au début du livre, je me suis dit que j’avais dans les mains un livre sur les vampires loin de la BitLit.  Non pas avec un héros super sexy qui fait soupirer et fantasmer les lectrices mais un méchant vampire, le style que les humains fuient et essayent de tuer.  Au fil des pages, des émotions contradictoires affluent.  J’en suis arrivée au point de changer de personnage préféré, vous savez celui dont on aime suivre la vie et l’aventure quand plusieurs personnages se retrouvent mis en avant, celui qu’on aime voir au premier plan à en banaliser les autres.

Impossible pour moi d’arrêter de lire, l’auteur dévoile son héros petit à petit nous donnant toujours l’envie d’en savoir plus et arrivée à la dernière partie du livre, je tournais les pages encore plus vite en me demandant comment et s’il allait se débarrasser de la police.

Enquête policière, Histoire, manipulations et romance. Un mélange qui paraîtrait lourd mais dont Jeanne Faivre d’Arcier a su composer un roman passionnant  à mettre entre toutes les mains.

 

2 commentaires

  • Vladkergan 30 janvier 2012 à10:41

    Il faut lire les deux autres opus de la saga maintenant ! Perso, je suis quand même d’avis que c’est le meilleur des trois. Le passage de l’auteur par la case polar a franchement boosté l’intrigue.

    • Lizzy 30 janvier 2012 à11:09

      J’hésite pour les autres, on m’a déjà dit que celui-ci était le meilleur. Du coup j’ai peur d’être déçue… Me connaissant je vais surement craquer même si j’ai de quoi lire jusqu’en 2014 sur ma PAL ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.