L’Etreinte des Ténèbres : Le monde de la chasseuse de la nuit tome 2

4éme de couverture et infos

Kira Graceling, détective privé à Chicago, aurait dû passer son chemin. Mais son sens du devoir lui interdit d’ignorer les gémissements de douleur qu’elle entend. La victime, Mencheres, est un maître vampire qui pensait n’avoir plus rien à découvrir de la vie. Jusqu’à ce que Kira entre dans la sienne : intrépide, adorable et humaine, elle n’hésite pas à braver la mort pour le sauver. Il brûle d’amour pour elle, mais le danger se rapproche, et Mencheres doit choisir entre la femme qu’il désire et un plongeon dans la plus noire des magies.

Auteur : Jeaniene Frost

Editeur : Milady

Parution : 17/02/2012

 

Chronique de Béa 

Avant de commencer, je tiens à remercier les éditions Milady et tout particulièrement Aurélia, de m’avoir envoyer ce roman.

Je ferme à l’instant le livre et j’ai vraiment passé un très très bon moment. On retrouve certes la griffe de Jeaniene Frost que nous aimons tant, mais les personnages font peut être le petit plus. Je m’explique :

Mencheres, maître vampire puissant, grand père de Bones, est las ; on s’en était déjà aperçu dans le tome précédent. Depuis la mort de sa femme, Patra, il a perdu son don de clairvoyance et il l’interprète comme un mauvais présage. De plus sa lutte constante avec son vieux rival Radjedef, le fatigue moralement. C’est alors que Kira, une jeune détective privé,  fait irruption dans la vie du vieux vampire. Elle s’interpose entre lui et des goules qui tentaient de le torturer. Surpris par son geste, Mencheres va lui sauver la vie lorsque les créatures sanguinaires font vouloir la tuer. Mais quand l’hypnose ne fonctionne pas sur la jeune femme, il va se rendre compte que quelques chose se passe… enfin autre chose que ce qu’il ressent déjà!

Voilà le décor est planté, on peut se laisser guider et c’est un vrai plaisir.

Comme d’habitude, l’auteur nous attrape dés le début de son roman. L’histoire commence sur les chapeaux de roue et se calme (un peu) le temps de prendre nos marques et nous préparer à ce qui nous attend (provisions de mouchoirs et de kit kat : faite!)

On se doute un peu de la fin mais jamais du chemin que Jeaniene Frost va nous faire emprunter et c’est un réel plaisir que de tourner les pages et se dire : mais comment ils vont s’en sortir…

Comme je vous le disais au début, le petit plus qui nous accroche est les personnages, enfin à mon avis.

On connais Mencheres, certes, on a déjà rencontré le vampire très âgé et très puissant, maître de lignée, qui nous semble impitoyable dans ses choix. Mais là, il nous est représenté en intimité : un homme fatigué d’errer seul depuis trop longtemps, qui a des valeurs très ancré…et qui est prêt à tout pour protéger les siens. Et puis il y a Kira, une trentenaire au caractère bien trempé qui ose se mêler à une rixe qui la dépasse tout ça parce qu’elle a entendu un cri, tout ça pour sauver une vie.  Comment deux âmes qui se ressemblent, que presque 4000 ans séparent, peuvent se rencontrer?? Le hasard ou le destin??

Avec cette série dérivée, l’auteur réussi à remettre du gout à ces personnages déjà existants, on est ravi de retrouver Cat et Bones à chaque fois, mais grâce à la richesse des autres ils ne nous manquent pas trop trop…

Enfin bon …le tome 5 de la chasseuse sort en mai il me semble…3 mois ….ça va être long avant que l’on soit  » Réunis dans la tome « !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *