Quatrième tombe au fond : Charley Davidson tome 4

4éme de couverture et infos 

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.
Être Faucheuse, c’est glauque. Et détective privée, dangereux. On peut dire que je cumule. C’est pour ça que j’ai décidé de prendre un peu de temps pour moi. Rien de tel que passer quelques commandes au télé-achat pour reprendre du poil de la bête.
Je ne comprends pas pourquoi Cookie en fait tout un plat ! Ce n’est pas comme si on manquait d’argent : Reyes Farrow, le très chaud fils de Satan, m’en doit plein. Cela dit, pour lui demander de régler sa dette, il faudrait que je sorte de chez moi… Mais avec un pyromane qui met le feu, littéralement, à Albuquerque, et cette femme qui a besoin de mes services parce qu’on cherche à l’assassiner, je préférerais rester en pyjama.
« Hilarant et émouvant, sexy et surprenant. Indispensable! » J.R.Ward
Auteur : Darynda Jones
Editeur : Milady
Parution : 13/07/2013
Chronique de Béa
C’est avec bonheur que j’ai reçu le quatrième opus de la saga Charley Davidson, merci à Aurélia des éditions Milady de me l’avoir envoyé.
On avait quitté notre Faucheuse mal en point et on l’a récupére… mal en point. La douleur est là plus psychique que physique. Après avoir survécu à la torture d’Earl Walker et à la trahison de son père, Charley panse les plaies de son âme avec le télé-achat. Cette nouvelle lubie inquiète toute sa famille, et surtout Cookie qui gère ses finances 🙂 C’est le désir d’aider une jeune femme, Harper Lowell qui est persuadée que sa vie est en danger, qui fera sortir Charley de son appartement. En parallèle elle donnera un coup de main à son oncle sur une affaire d’incendie… Donc on pourrait croire que la vie de notre détective reprend son court normal…mais ça c’est seulement pendant les 10 premières minutes, c’est après que ça se complique :p
J’ai vraiment été ravie de retrouver l’atmosphère et l’univers de Charlotte Davidson, ainsi que la plume de Darynda Jones. Je suis fan du sens de l’humour et de la répartie de cette jeune héroïne, elle m’éclate à tenter de ne pas prendre la vie au sérieux et de relativiser toutes les situations… faut dire que la vie ne l’a pas épargner et qu’elle doit avoir un mental d’acier pour avoir passée toutes ses épreuves. Dans ce tome nous allons découvrir une Charley plus fragile, la torture dont elle a été victime l’a plus touchée que ce qu’elle veut bien montrer. L’auteur va également lever le voile sur son entourage, Cookie et sa fille, son père, sa belle-mère, sa sœur, Garett et bien évidement le bouillantissime Reyes Farrow (grrrrr).
Une fois de plus, j’ai passé un excellent moment en compagnie de cette Faucheuse pas comme les autres. Darynda Jones arrive à manier émotions, actions et rebondissements avec brio et pour notre plus grand plaisir….
Le seul hic : nous n’avons pas encore le prochain entre les mains :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *