Jalousie : Anges Déchus tome 3

4eme de couverture et infos 
7 péchés capitaux, 7 âmes.
Jim Heron est capable du pire comme du meilleur.
Ce qui lui vaut d’être choisi par les forces du bien et du mal pour décider du destin des Hommes. Sept âmes dans la balance, sept âmes à sauver ou à damner.
Sa nouvelle mission : sauver l’âme du fils d’un tueur en série. L’inspecteur Thomas DelVecchio Jr., torturé par ses démons intérieurs, est soupçonné de meurtres.
Assignée à sa surveillance, l’agent Sophia Reilly se sent de plus en plus attirée par cet homme au passé trouble.
Plongés dans l’ultime bataille entre le bien et le mal, tous deux savent que l’ange déchu est leur dernier espoir contre la damnation éternelle.
Auteur : J.R.Ward
Editeur : Milady
Parution : 27/09/2013
Chronique de Béa 
Le tome 3 des Anges Déchus était une des suites que j’attendais avec impatience. Et je remercie Aurélia des éditions Milady de me l’avoir envoyé.
Après avoir échouer dans la dernière manche dans son combat du Bien contre le Mal, Jim Héron est remonté à bloc, et il est prêt à tout pour se venger de Divine la démone. Leur nouvelle « mission » est Thomas « Veck » DelVecchio Jr, policier mais surtout le fils unique d’un célèbre tueur en série qui se trouve actuellement dans le couloir de la mort. La plus grosse peur du jeune homme : ses gènes, il ne veut en aucun cas ressembler à son père. Mais ses accès de colère lui font de plus en plus peur. C’est pour cela que lorsqu’il se voit affubler de la charmante agent des affaires internes, Sophia Reilly, Veck fait tout pour se contrôler mais il y a des fois ou même la plus grande maîtrise de soi ne peut rien faire….
J’ai adoré ce roman ,y’a pas d’autre mot. C’est un mélange entre le fantastique et le polar. Les tueurs en série croisent les anges et les démons dans un univers sombre mais qui, on le souhaite de tout cœur, tend à s’éclaircir. Les intrigues s’imbriquent parfaitement, les rebondissements nous prennent de cours. L’auteur nous balade par le bout du nez tout au long de notre lecture, c’est un régal!
Les nouveaux personnages, Veck et Reilly, ont tout les deux un lourd passif qu’ils traînent derrière eux mais ils ont une manière différente de le gérer. Plus d’un fois, j’ai eu envie de prendre Veck dans mes bras pour lui faire un câlin (et pas seulement parce que c’est un beau mec lol), on le sent fragile, à la limite de basculer mais pourtant il semble solide et carré. Reilly, par contre, j’ai eu juste envie de la claquer… vous me direz si vous aussi l’envie ne vous est pas venue :p
Au niveau des anges, on connait mieux Jim, Adrian et Eddie  certes, mais on ne sait jamais sur quel pied danser avec eux, on ne peut vraiment pas prévoir leur réaction tellement ces anges sont …humains.
Un partout, la balle au centre! Le match qui oppose le Bien au Mal nous tient en haleine tout le long de ce roman qui est un petit bijou. Jim va t’il réussir à sauver l’âme de Veck?? Je n’ai qu’une chose à dire : Que le meilleur gagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *