50 nuances de Grey – (film)

23 février 2015

371396

 

Cela fait longtemps que je n’ai pas fait de chronique pour un film. Mais là, il faut que j’extériorise ce que je ressens et toutes les émotions qui sont en moi. Cet après midi, je suis allée voir « 50 nuances de Grey ». Je ne savais pas trop à quoi m’attendre puisque je n’ai pas lu la saga. Les extraits et bandes annonces m’avaient charmée, et je n’étais pas insensible aux charmes de Monsieur Grey.

Le film débute, je sourie, j’aime comment les plans sont pris. Rapidement cela ne fait pas de doute, la réalisation va me plaire.

Ana est cruche, mais sympathique. Comme une bonne copine, on a juste envie de la micro baffer, de lui refaire la frange (non sincèrement elle l’a fait toute seule sans miroir ? ) et de lui voler son crayon de mine « Grey ». Et puis petit à petit elle grandie et devient de plus en plus touchante. La seconde heure du film, dévoile une Dakota hors norme, quelle prestation! Il faut un vrai courage pour faire ce qu’elle a fait, et je ne parle pas seulement de la nudité. Elle réussie à faire passer tellement d’émotions différentes, sans jamais tomber dans le caricatural. Vraiment BRAVO !

Ana m’a ému, sincèrement. Sa naïveté et sa fraîcheur ne rendent que plus fort ce qu’elle découvre. Et pour info (car je l’ai lu sur d’autres chroniques), je vois pas pourquoi le fait d’être vierge à son âge pose problème. Chaque femme/fille se développe à son rythme. Certaines jeunes filles regretteraient peut-être moins leurs premières fois si elles n’avaient pas été gavées de série où le sexe est banalisé et expérimenté dès le plus jeune âge. Alors oui, nous sommes au 21ème siècle, et alors ? Cela change t-il vraiment quelque chose ?

Mais ce n’est pas Ana qui m’a le plus bouleversée. C’est Christian. Je vous explique pourquoi. Dans un premier temps, comme Ana, j’étais totalement sous le charme du personnage. Son sourire malin et coquin, son charisme, ses pantalons « taille basse », … Qui ne craquerait pas ? Et puis rapidement des petites choses m’ont fait tiquer. Ok, dans un premier temps on trouve ça mignon. Christian qui vient la sauver et s’occupe d’elle alors qu’elle a trop bu, Christian qui lui offre des supers choses (perso si quelqu’un veut m’offrir un Imac (pas un Ibook pro car j’ai pas besoin d’un portable lol)  je suis ultra preneuse), … Bref le mec plus ou moins idéal. La première scène de sexe est juste parfaite et le rend encore plus attirant. Mais voila, en même temps ses petits gestes sont dérangeants. Et plus le film avançait et plus j’étais mal à l’aise avec Christian. Mal à l’aise jusqu’à avoir la mâchoire crispée. Mon souffle s’est accéléré, mes points étaient serrés, et plus le film avançait et plus j’avais envie de rentrer dans le film et de frapper à grands coups de poing Christian Grey. Je n’ai rien contre le SM, soit ce n’est pas ma tasse de thé mais chacun fait ce qu’il veut tant que tout le monde est consentant. Mais là, ce qui m’a frappé c’est qu’Ana est rarement consentante, ou l’est du bout des lèvres. Christian la brutalise, et on sent qu’il en a besoin. Mais je ne peux pas cautionner ça, non je ne peux pas. On peut lire la douleur dans les yeux d’Ana, on voit qu’elle a de plus en plus de mal, mais que malgré tout elle veut comprendre. On est, part moment, à deux doigts d’un viol, Christian n’est que violence et égocentrisme. Je vais écrire une phrase qui me coûtera peut-être des amis… Mais je ne comprend pas qu’après avoir lu, juste le premier tome de la saga, on puisse encore fantasmer sur Christian. Je suis ressortie totalement bouleversée par les dernières scènes.

 

Je pense que je vais lire la suite, juste pour savoir comment les choses vont tourner. J’ai besoin de savoir, savoir pourquoi il est ainsi, savoir si il y a une explication,… J’ai besoin de savoir qu’il y a une explication. Car une des premières choses que j’ai pensé en sortant du cinéma c’est que je ne voulais pas que ma fille (soit encore petite) pense que l’attitude de Christian est normale, banale. Je ne veux pas que l’on puisse accepter cette violence hors contrat SM et consentement. « 50 nuances de Grey » (tome 1) n’est pas l’apologie d’une belle histoire d’amour. Alors surtout, vous qui me lisez ce soir, regardez ce film avec du recul et surtout en vous disant que jamais un Christian Grey ne rentrera dans votre vie. Car même si les bleus disparaissent sur la peau, ils restent profondément inscrits dans notre cerveau. Et rien, je dis bien rien, ne peux les justifier. L’amour ce n’est pas cela…

Please follow and like us:

2 commentaires

  • Naïky 24 février 2015 à4:48

    j’ai fait exactement la même chose : j’ai vu le film sans lire les livres simplement par curiosité. Et tout comme toi, la première partie du film m’a fait sourire, voir meme rire a certain moment, puis ensuite, en entrant dans le fond de l’histoire, j’étais mal a l’aise, les dents serrées, et comme toi, j’ai eu plus d’une fois envie de rentrer dans le film pour le frapper. Mes rires se sont transformés en grognement de frustration mêlée à de la gene..
    Du coup, je suis super contente de lire ta critique que je rejoins a 100%.
    Au final j’ai quand même apprécier le film, parce qu’on devine facilement que Christian n’est pas devenu ainsi par hasard. Je n’ai rien contre le SM, mais il y avait un côté malsain qui me reste encore en tête. De plus, même s’il n’y avait pas de scène « choquante » (perso, pour moi ca l’était et pourtant j’ai 25ans), le fait que le film ne soit interdit qu’au moins de douze ans me choque. Parce que cela montre un aspect trip sombre de ce qu’est l’amour et quand on sait qu’à l’adolescence on est souvent influencé par ce que l’on voit/lit/entends, je trouve ça surprenant qu’il ne l’est pas interdit au moins de 16…

    Enfin bref dsl de ce roman, pour ma part, je me tâte vraiment à lire la suite…

    • Evey 24 février 2015 à8:19

      Merci pour ton commentaire. Ca fait du bien de ne pas se sentir seule à percevoir les choses ainsi.
      Je suis comme toi, je ne comprends pas l’interdiction aux moins de 12 ans. Certaines scènes sont dures et « la morale » du film est assez gloque au final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.